Littérature pour la jeunesse dans l'entre-deux-guerres

14 mai 2011
Par

Notre collègue Mathilde Lévêque, maître de conférences à l'Université Paris Nord (et principale rédactrice de ce Carnet de recherches), vient de publier aux Presses Universitaires de Rennes une version remaniée de sa thèse, sous le titre Écrire pour la jeunesse en France et en Allemagne dans l'entre-deux-guerres. L'ouvrage, préfacé par Isabelle Nières-Chevrel, s’intéresse aux nouvelles thématiques liées aux mutations du monde moderne, aux nouveaux regards portés sur l’enfance, aux réflexions sur les techniques littéraires et à la modernité des choix esthétiques et graphiques. La période, mal connue encore, et le croisement des littératures française et allemande, rendent ce livre particulièrement stimulant pour tout amateur de littérature pour la jeunesse.

À lire aussi, la recension d'Alain Chiron:

http://litterature.jeunesse.over-blog.com/article-ecrire-pour-la-jeunesse-en-france-et-en-allemagne-dans-l-entre-deux-guerres-74377898.html


Cécile Boulaire

Cécile Boulaire, maître de conférences à l'Université François-Rabelais de Tours, est spécialisée en littérature pour la jeunesse. De 2008 à 2011, elle a coordonné une ANR consacrée à la maison Mame, sous l'angle de sa production pour la jeunesse. Le blog 'mameetfils' était le carnet de route de ce programme de recherches. Depuis la fin de ce projet, elle se consacre de nouveau à l'étude de l'album, sous un angle esthétique aussi bien qu'historique. Le carnet 'album '50' en témoigne.

More Posts

Imprimer ce billet Imprimer ce billet

Posté dans : Activités de l'Afreloce, Les membres de l'Afreloce publient, Actualités de la recherche, Vient de paraître

Laisser un commentaire

La revue de l'association

  • Strenae Recherches sur les livres et objets culturels de l'enfance.