Buffy, toutes les fables de ta vie

Nous signalons la parution du n°9 de la Revue Pardaillan, publié à l’automne 2020 et consacré à cette héroïne célèbre de la pop culture. Nous remercions Isabelle Casta pour ce billet.

Réunis autour d’Isabelle Casta dans une joyeuse disparate, des « aca-fans » (ou « fanatiques académiques ») se sont donné pour finalité de raconter « toutes les fables » de la vie de l’héroïne Buffy (Buffy chasseuse de vampires, série de Joss Whedon, USA 1997-2003), devenues leurs propres histoires ; car Buffy est un/e « Mauvais film puis série-culte[1] (mais aussi fictions dérivées, jeux vidéo et comics), donc un parangon de transmédialité et de résistance » (p. 16), aussi le volume revendique-t-il clairement de n’être ni le premier, ni le plus « définitif », et c’est sans doute cela qui le rend résolument subjectif – même si certaines contributions (entre autres celles de Sandra Laugier, et de Guy Astic…) éclairent philosophiquement le propos.

Mathieu Pierre, David Peyron, Chiara Rubessi, Lou Ansia, Jean-Valéry Martineau, Ludivine Branco, Ilona Carmona, Joachim Zemmour, Gwenaëlle Ledot, Maud Desmet et Karine Brière complètent le casting, et arpentent herméneutiquement en tout sens la ville de Sunnydale et ses bouches de l’enfer… comme Buffy en quelque sorte.

Les séries sont à la mode, parler des séries est à la mode ; mais ce n’est pas une simple effet d’aubaine ici, car les contributions font de ce « teen drama » un monument perceptif, un totem du temps, comme le rappelle un article : « Barbara Olszewska en 2014 affirmait  que « les adolescents meurent à 18 ans » (Philoséries, Buffy tueuse de vampires) : certes, nous ne sommes pas morts, et finalement Buffy non plus, mais Sarah Michelle Gellar (44 ans) inaugure quand même sa propre statue de cire chez Madame Tussaud, symptôme d’un temps qui a terriblement passé ». Enfin, on ne peut clore cette chronique sans saluer le dessin de couverture, due à la plume de Lawrence Rasson, qui illumine littéralement ce multivers… «Buffy contre les vampires est une série qui a changé nos vies… et la philosophie même » (Sandra Laugier).

Buffy, toutes les fables de ta vie, Revue Pardaillan n°9, automne 2020, édition La Taupe Médite, Isabelle Casta dir., Luce Roudier ed., 163 pages, 15 euros


[1]Elle continuait d’être diffusée, en 2020, sur la chaine Téva, 23 ans après ses débuts.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search