Appel prolongé: Habiter dans la littérature pour la jeunesse

Le CRILJ (Centre de recherche et d’Information sur la littérature pour la jeunesse) organise à Paris les vendredi 5 et samedi 6 février 2021 un colloque pluridisciplinaire sur les représentations de l’habitat et des modes de vie dans la littérature pour la jeunesse d’hier et d’aujourd’hui. Les contributions peuvent être proposées jusqu’au 31 mai 2020.

 » J’ai une maison/ Pleine de fenêtres/ Pleine de fenêtres/

En large et en long […] Et des habitants/ Qui grognent, qui grognent/

Et des habitants/ Qui n’ont pas le temps… »

Anne Sylvestre (« ‎Fabulettes », Disques Meys, MEY 2 400.541 -1969)

 Dans les livres comme dans la vie, on habite. Ici ou là. Seul ou à plusieurs. Une fois pour toutes – ou non. Dans des lieux réels ou imaginaires : en ville, à la campagne ou à la montagne, dans une maison, un immeuble, un château ou une cabane, sur un bateau, dans une roulotte. Dans sa chambre, à la cave ou sous les toits, dans la rue ou en prison, dans la jungle ou sur une île (déserte ou pas), au soleil ou dans les glaces. Selon Bachelard, « Être un homme veut dire d’abord habiter ».

Comment, en littérature, les espaces de vie sont-ils investis ? Quelle histoire personnelle, sociale, culturelle, raconte l’espace habité ? Comment les modes de vie deviennent-ils l’expression d’une personnalité ? Que révèle un habitat de ses habitants ? Qu’est-ce qui constitue le noyau de l’expérience d’habiter ?

« Dis, et toi, t’habites où ? » : au quinzième étage comme Nicole ?1, à l’hôtel Plaza comme Éloïse ?2 ; au cœur d’une grosse pêche comme James ?3 ; à l’intérieur du Nautilus comme le capitaine Némo ?4 ; dans un habitat menacé comme les lapins de Watership Down  ?5 ; sous un carton comme Socrate ?6 ; dans  un arbre comme Tobie Lolness ?7

Dans ce colloque, il s’agira de questionner les habitats où vivent, dans leur diversité, les personnages de la littérature pour la jeunesse. Habiter, ce n’est pas seulement se loger, nous rechercherons ce que nous en disent les albums : L’arbre sans fin (Claude Ponti) ; les contes : Boucle d’Or et les trois ours, Hansel et Gretel (Jacob & Wilhelm Grimm) ; les romans : Le Robinson du métro (Felice Homan), Les Minuscules (Roald Dahl) ; les bandes dessinées : la série « Tendre Banlieue » (Tito) ; la poésie : Ma maison c’est la nuit (André Rochedy) ; le théâtre : Souliers de sable (Suzanne Lebeau) ; les documentaires : Corbu comme Le Corbusier (Francine Bouchet, Michèle Cohen, Michel Raby). Il arrive parfois que les espaces de la fiction et les territoires de la géographie se rejoignent…

L’habitat demeure-t-il majoritairement un espace inviolable et rassurant ou, à l’inverse, un lieu précaire voire stigmatisant ? Comment habiter? Comment nos habitats nous habitent-ils ?

Propositions de communication

Les propositions de communication sont à faire parvenir avant le 30 avril 2020 à l’adresse électronique suivante : crilj@crilj.org Elles comporteront le titre de la communication et un résumé de 250 mots environ ; elles seront accompagnées d’un CV succinct.

Intervenants

– des universitaires (enseignants, chercheurs, étudiants)

– des praticiens et des professionnels « acteurs de terrain »

– des personnalités ou associations qualifiées

Forme des interventions

– des communications

– des tables rondes

– des entretiens

Organisation

Sont prévues des prises de parole de 20 à 30 minutes suivies de 10 minutes de questions. Des aménagements pourront être apportés en fonction de la forme de l’intervention. Le nombre de communications reste à déterminer.

Le CRILJ prend en charge les frais de restauration des intervenants retenus ainsi que, sous conditions, les frais de déplacement et d’hébergement.

Calendrier

– fin de soumission des propositions : prolongation jusqu’au 31 mai 2020.

– notification d’acceptation : 30 juin 2020

– finalisation du programme : au plus tard le 30 septembre 2020

– diffusion du programme et du bulletin d’inscription auprès de la presse généraliste et spécialisée et auprès de toute personne ou organisme concerné par le livre pour la jeunesse : octobre 2020

– dates du colloque : 5 et 6 février 2020

– envoi des textes pour publication : 31 mai 2021

– publication du numéro 11 des Cahiers du CRILJ réunissant les communications : novembre 2021

Comité de pilotage

  • Martine Abadia (CRILJ)
  • Denise Barriolade (CRILJ)
  • Rolande Causse (CRILJ)
  • Yvanne Chenouf (AFL)
  • André Delobel (CRILJ)
  • Viviane Ezratty (Médiathèque Françoise Sagan, Paris)
  • Soizik Jouin (Médiathèque Louise Walser-Gaillard, Paris)
  • Françoise Lagarde (CRILJ)
  • Martine Lang (CRILJ)
  • Pierre Le Guirinec (CRILJ)
  • Francis Marcoin (université d’Artois, Arras)

Informations complémentaires

Pour toute précision ou demande d’informations complémentaires, merci d’adresser un courriel à l’adresse suivante : crilj@crilj.org

  1. Nicole au quinzième étage, Andrée Clair et Bernadette Després, La Farandole []
  2. Éloïse, Kay Thompson, Gallimard jeunesse []
  3. James et la grosse pêche, Roald Dahl, Gallimard jeunesse []
  4. Vingt mille lieues sous les mers, Jules Verne []
  5. Watership Down, Richard Adams ; Monsieur Toussaint Louverture []
  6. Socrate, Rascal, l’école des loisirs []
  7. Tobie Lolness, Timothée de Fombelle, Gallimard jeunesse []

Cécile Boulaire

maître de conférences HDR à l'Université de Tours, est spécialisée en littérature pour la jeunesse.

More Posts - Website


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search