L’écriture de la migration dans la littérature et le cinéma contemporains pour adultes et pour enfants

Nous avons le plaisir d’annoncer le colloque L’écriture de la migration dans la littérature et le cinéma contemporains pour adultes et pour enfants: frontières, passages, errances et figures du tragique, qui se tient du 21 au 23 novembre 2019 à l’université de Caen (MRSH Campus 1 et Inspé de Caen) à l’initiative d’Anne Schneider, Magali Jeannin, Yann Calvet, Marie Cleren.

Programme

JEUDI 21 NOVEMBRE

Matin : Littérature (Amphi MRSH)

  • 9h00 | Ouverture du colloque : Anne Schneider, Université de Caen-Normandie
  • 9h15 – 9h45 | Ouverture en poèmes : L’autre c’est moi de Dotoli Giovanni, Université de Bari Aldo Moro, Italie

Modératrice : Virginie Brinker

 

Utopies, réalités ou dystopies d’aujourd’hui : comment écrire les migrations ?

Modératrice : Anne Schneider

  • 9h45 – 10h15 : Khalil Khalsi, CéLAT, Université du Québec à Montréal : Les migrants n’existent pas. De l’inhospitalité des régimes de figuration
  • 10h15 – 10h45 : Ana Isabel Labra Cenitagoya, Université d’Alcala, Espagne : Fuir le monde pour mieux le cerner. Le traitement utopique du thème des réfugiés dans la narration contemporaine en langue française

 

PAUSE

 

  • 11h05 – 12h25 : Table ronde – Paroles de migrants au théâtre

Modératrice : Marie Cleren

> Claire Lechevalier, Professeure de littérature comparée, Université de Caen-Normandie

> Christophe Tostain, dramaturge, metteur en scène, Cie Du Phénix

Katell Bidon, Directrice duThéâtre de La Renaissance, porteuse du projet « Migrations »

 

REPAS (Restaurant universitaire du campus 1)

 

Après-midi

 

 

ATELIER 1 (amphi MRSH)

L’écriture de la migration comme onde de choc

Modératrice : Claire Lechevalier

  • 14h – 14h40 : Monica Venturi Delporte, Université Jean Moulin Lyon 3. « S’il te plaît, dessine-moi l’horreur », La migration dans les bandes-dessinées et les graphic novels italiens
  • 14h40 – 15h20 : Christine Frotin-Bouilly, Université de Toulouse : Ecriture de la migration : l’onde de choc dans les romans de Laurent Gaudé
  • 15h20 – 16h : Rémi Armand Tchokothe, Université de Bayreuth, Allemagne : (Dés)habiller la langue : Écriture Décoloniale de la « migration » vers Mayotte

ATELIER 2 (salle des Actes)

à la croisée des genres

Modérateur : Giovanni Dotoli

  • 14h – 14h40 : Mme Makropoulou Polytimi, Université Aristote de Thessalonique, Grèce : Le thème de la migration en atelier : de la photographie humanitaire à la création littéraire

14h40 – 15h20 : Kahtleen Gyssels, Université d’Anvers, Belgique Migrations normandes d’auteurs en déshérence : Le Moulin d’Andé comme résidence de pratiques artistiques tragiques (post-Shoah et post-abolition, post-colonie et post-modernismés)

 

 

15h20 – 16h : Lila Lamrous, Université Clermont-Auvergne : Pour une « poéthique » active de la migration

PAUSE

 

  • 16h15 – 17h00 – Rencontre avec Marc Alexandre Oho Bambe, auteur de Les lumières d’Oujda ne s’éteindront jamais (à paraître 2020) et Le chant des possibles (2014)

 

  • 17h00 – 18h00 : Conférence (Amphi MRSH)

Georges Banu, Université de Paris 3, Sorbonne-Nouvelle : La pratique théâtrale et les défis de l’exil

Modératrice : Chantal Meyer-Plantureux

 

  • 19h00 : BUFFET (MRSH)

 

  • 20h30 : Spectacle théâtral (Maison des Etudiants, campus 1)

Mathéi Visnièc, Migraaaants, On est trop nombreux sur ce putain de bateau

Mise en scène par Françoise Labrusse, cie La Malle-Herbe (durée : 1h50)

 

 

VENDREDI 22 NOVEMBRE

Matin : Littérature de jeunesse : quels supports pour quelle transmission à l’intention des enfants ?

(Amphi INSPE, 182 rue de la Délivrande)

Modératrice : Anne Schneider, Université de Caen-Normandie

  • 9h00 – 9h40 : Monique Noël-Gaudreault, Université de Montréal, Canada : Réalisme et récit de migration en littérature de jeunesse québécoise dans le roman Rohingyas d’Élizabeth Turgeon
  • 9h40 – 10h20 : Alexandra Zervou, Université de Crête : « La migration dans la littérature de jeunesse grecque : mémoire et actualité

 

PAUSE

 

Modératrice:  Monique Noël-Gaudreault, Université de Montréal, Canada

  • 10h50 – 11h 30 : Euriell Gobbé-Mévellec, Université de Toulouse : Récits de migration et hospitalité de l’album
  • 11h 30 – 12h10 : Sylvie Dardaillon, Université d’Orléans : Mémoire d’une migration familiale algéro-française chez Ahmed Kalouaz

 

REPAS : (Restaurant universitaire du campus 1)

 

Après-midi

 

 

ATELIER 1 (Salle des Actes MRSH) 

Dits et non-dits de la migration dans la littérature de jeunesse

Modératrice : Alexandra Zervou, université de Crête

  • 14h – 14h40 : Marianna Missiou, Université d’Egée : La puissance narrative de la littérature dessinée muette sur la migration. Albums, bande dessinées, graphic novels
  • 14h40 – 15h20 : Patricia Mauclair, Université de Tours : La migration dans l’album espagnol contemporain : entre déni et réalité

ATELIER 2 (Amphi MRSH) 

Cinéma, errances et migrations

Modérateur :  David  Vasse, Université de Caen Normandie

 

  • 14h – 14h40 : Yann Calvet, Université de Caen Normandie : Amin (2018) de Philippe Faucon, exil et déracinement
  • 14h40 – 15h20 : Delphine Robic-Diaz, Université de Tours : « La crise des migrants à travers les récits d’animation européen »
  • 15h20 – 16h : Alice Letoulat, Université de Poitiers : Filmer (à) la marge : figures de migrants dans les deux derniers films de Kaurismäki

 

 

  • 15h20 – 16h : Laurianne Perzo, Université d’Artois (Arras)-INSPE de Lille : Un théâtre géopoétique de l’enfance : trajectoires et errances enfantines dans le répertoire dramatique contemporain pour la jeunesse

 

PAUSE

 

  • 16h15 – 17h45 (Amphi MRSH) : Table ronde – Migrations en contexte scolaire : enjeux, difficultés, citoyenneté

 Modérarice : Magali Jeannin, Université de CAEN

> Agnès Girard, Université du Mans : L’album, support adapté à une réflexion autour du thème des réfugiés en contexte scolaire

> Morgane Lemeur, Université de Rennes : Du fait médiatique au voyage littéraire : une réflexion autour du parcours citoyen à partir de Mayotte 

> Marjorie Jung, Sorbonne Université : L’écriture de la migration : une esthétique du tragique au service d’une « urgence tutélaire 

> Franck Hivert, Inspecteur de l’Education Nationale, Enseignement-Technique/Enseignement Général,  Lettres- Histoire-Géographie-EMC, Référent pédagogique pour la scolarisation des Elèves Allophones Nouvellement Arrivés dans les lycées professionnels.

 

soirée

  • 19h00 : BUFFET (MRSH)

 

  • 20h30 : Projection du film documentaire : La Mécanique des flux (2017) réalisé par Nathalie Loubeyre, 83 mn.

 (Amphi MRSH) :

  • 22h00 : Table ronde en présence de :

Modérateur : Yann Calvet, MCF en Etudes cinématographiques, LASLAR, Université de Caen-Normandie

> Fabien Robertson, membre de l’association CAMO (Collectif d’Aide aux Migrants Ouistreham)

> Marc Pottier, maire de Colombelles

> Nathalie Loubeyre, réalisatrice

> éric Jarno, producteur

 

SAMEDI 23 NOVEMBRE

Matin :Circulation des imaginaires de l’exil dans la littérature francophone (Amphi MRSH)

 

Modératrice  : Virgine Brinker

  • 9h30 – 10h00 : AMarie Petitjean, Université de Cergy-Pontoise « « Trajet du « nous » dans le récit contemporain : Yvan Pommaux, JMG Le Clézio, Leonora Miano.
  • 10h00 – 10h30 : Isman Omar Houssein, Centre de Formation des Enseignants de Djibouti : « L’écriture de la migration dans Aux Etats-Unis d’Afrique d’Abdourahman A. Waberi : choix esthétique et modalités narratives spécifiques » et Idriss Daher,  Centre de Formation des Enseignants de Djibouti : « L’écriture de la migration dans Le Pays sans ombre d’Abdourahman A. Waberi. »
  • 10h30 – 11h : Lovatiana Juliana, Université d’Antsiranana, Madagascar : « De l’écriture de l’exil à l’exil de l’écriture dans Nour, 1947 (2001) de Jean Luc Raharimanana »

 

PAUSE

 

11h15 – 12h45 : Table ronde – Recueillir et transmettre des récits de migrants : enjeux et questions.

Modératrice : Magali Jeannin

  • Marie-Odile Lainé, bénévole à l’ASTI et auteure de Rien de ce qui est humain ne m’est étranger (éditions LSAA)
  • Léoncia Merveilles Mouloungui, Université de Metz : « L’immigration racontée aux enfants et aux adultes : des exemples de postures « bi-graphiques »
  • Clara Zgola, EHESS : « La littérature urbaine à l’épreuve de la migration : stratégies narratives et enjeux éthiques »

 

  • Clôture et annonce des problématiques et perspectives du colloque de Dijon en 2020 : Anne Schneider et Virginie Brinker

 

  • 13h00 : BUFFET (MRSH)

 

Après-midi

 

Pour celles et ceux qui le souhaitent :

  • Visite guidée de la ville de Caen
  • Sortie à la découverte des plages du débarquement

Les migrations massives de population, relayées par les médias, particulièrement depuis l’été 2016, sont devenues depuis une dizaine années un objet d’écriture à part entière du roman, de la poésie, du théâtre et du cinéma contemporains.

Marie Ndiaye raconte le destin de Khadidja, femme africaine migrante qui paye de façon tragique un voyage vers l’Europe  voué d’avance à l’échec au bout d’une lente dégradation de sa condition humaine ; Laurent Gaudé questionne cette recherche sans fin d’un monde meilleur, tandis que la littérature de jeunesse, par le biais de romans ou d’albums se fait l’écho de ces voix devenues symboles d’une enfance brisée. Au cinéma, la figure du migrant est omniprésente dans le cinéma américain de L’émigrant (Charlie, Chaplin, 1917) à The Immigrant (James Gray, 2013) en passant par America, America (Elia Kazan, 1963). Le cinéma européen, lui aussi confronté à différentes vagues migratoires interroge cette figure en l’associant souvent à la question de l’intégration.

Le colloque réunira des écrivains francophones qui parlent de l’exil et des migrations comme le poète Giovanni Dotoli et l’écrivain Marc Alexandre Oho Bambe.

Des tables rondes seront proposées en lien avec des associations locales spécialistes des migrants et évoqueront les questions scolaires, le public allophone, les récits biographiques.

La projection d’un film documentaire et d’une pièce de théâtre clôtureront les soirées.

Organisation : Anne Schneider, Magalie Jeannin, Yann Calvet, Marie Cleren

Cécile Boulaire

maître de conférences HDR à l'Université de Tours, est spécialisée en littérature pour la jeunesse.

More Posts - Website


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.