Transmédialités du conte

Nous signalons la parution de cet ouvrage collectif aux éditions Peter Lang, sous la direction de Philippe Clermont et Danièle Henky. En voici la présentation et le sommaire:

Aujourd’hui, grâce aux évolutions technologiques, la vidéo sphère s’empare du patrimoine des contes. Le cinéma, le dessin animé, la série télévisée et le jeu vidéo offrent de larges possibilités de « transmédialité ». Les études ici rassemblées soulignent que ces différentes transpositions ont le mérite de garder le genre du conte vivant permettant aux jeunes contemporains de découvrir un patrimoine fondamental de l’humanité. Elles ont cependant d’autres buts en rapport avec le souci prégnant de rentabilité de notre société de consommation ou avec la manipulation sociale d’un jeune public malléable. Il n’en reste pas moins que la plupart des créateurs ont à cœur de mettre en scène le chemin initiatique emprunté par leurs héros afin de proposer à leurs spectateurs, auditeurs ou lecteurs des histoires pour grandir.

Introduction : Philippe Clermont et Danièle Henky

I. Métamorphoses contemporaines d’héroïnes

La Belle et la Bête de Cocteau ou comment donner corps à son rêve ? Isabelle Lebrat / Université de Strasbourg

Peau d’âne de Charles Perrault à Jacques Demy : mises en récit polyphoniques d’un conte merveilleux Danièle Henky /EA 1337  Configurations Littéraires / Université de Strasbourg

Les contes dans l’objectif de Sarah Moon : entre image et contage Christiane Connan-Pintado / TELEM Université de Bordeaux-Montaigne / Université de Bordeaux

Fiction, contrefiction et domination masculine : « La Belle au bois dormant », de Perceforest (1340) à Maléfique (2014) Caroline  Julliot / 3L.AM – Réseau InterCriPol / Le Mans Université

La Jeune Fille sans Mains de Sébastien Laudenbach (2006) : un double récit initiatique Hermeline Pernoud / CRP19 – Université Paris 3 Sorbonne Nouvelle / Université de Lille

La transposition audiovisuelle du conte : de l’héritage au contenu de marque Pascale Hellegouarch – Sylvie Fabre/ Université Paris 13 – Université d’Artois

II. Renouveler l’esthétique du conte

Into The Woods : La fabrique transmédiatique ou l’agrégation de contes en film Bochra Charnay / UR ALITHILA / Universités de Lille et d’Artois

Importance et métamorphose du conte dans le cartoon américain à l’ère des studios Timothée Moreau / UR Traverses / Université de Liège

L’art de Tex Avery dans Red hot riding Hood, entre le rire et le tragique Cong Minh Vu / Université Catholique de Lille et Université Lille 3

The Visit de Night Shyamalan : une réécriture de conte(s) horrifique ? Florence Casulli / CIRPaLL / Université d’Angers

Les Ciné-spectacles de La Cordonnerie ou comment donner chair au « squelette du conte »Jeannelise Pépin / CLARE / Université de Bordeaux-Montaigne

Du monde double au multivers, dualités des réécritures transmédiatiques des contes Victoria Lagrange / Laboratoire Forell / Université de Poitiers  

Calvino game designer : pour une réécriture vidéoludique du contephilosophique Le Baron perché Martin Ringot / CAER, EA854 / Université d’Aix Marseille

III. Réécritures du chemin initiatique

L’interdit de minuit de Cendrillon de Perrault à Cinderella de Disney (1922, 1950, 1997) Pierre Emmanuel Moog / Enseignant à l’EHESS

Au fil du chemin : les transpositions du conte du Petit poucet dans la filmographie de Jean-Pierre Jeunet Vanessa Loubet-Poëtte / ALTER / Université de Pau et des Pays de l’Adour

La place de l’enfance dans les adaptations opératiques de contes en France dans le premier XXe siècle : l’exemple de Dukas, Massenet, Schmitt et Aubert. Leo Sanlaville / Université de Tours

Réécritures cinématographiques des Aventures de Pinocchio en Espagne. La fable de la vie humaine: Mensonges et vérités. Elvira Luengo Gascón / Universidad de Zaragoza

Les Trois Brigands et Jean de la Lune, de l’album jeunesse à l’écran pour tous :
une initiation intermédiatique à l’univers d’Ungerer
Julie Gallego / Université de Pau et des Pays de l’Adour

Fabula Rasa : Le conte philosophique comme réactivation écranique de fragments sans lecteurs Rosanna Gangemi / Université libre de Bruxelles / Paris 3 Sorbonne Nouvelle

Mathilde Lévêque

Maître de conférences en littérature Université Paris 13 - Sorbonne Paris Cité Membre de l'équipe d'accueil Pléiade (EA 7338)

More Posts


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.