Littérature de jeunesse et Europe romantique

Les éditions Classiques Garnier publient le numéro 8 des Cahiers d’études nodiéristes, intitulé Littérature de jeunesse et Europe romantique, sous la direction de Caroline Raulet-Marcel (Université de Bourgogne) et Virginie Tellier (Université de Cergy-Pontoise).

Ce volume interroge la dimension européenne de la littérature de jeunesse de la première moitié du XIXe siècle, dans une perspective comparatiste.

Les sections sont les suivantes :

  • des Lumières vers le romantisme. Écrire et éditer pour la jeunesse en Europe
  • femmes auteurs, éducatrices ou écrivains pour les enfants ?
  • Casse-noisette : un patrimoine européen
  • Les Contes des frères Grimm en France

Lien vers le site de l’éditeur : https://classiques-garnier.com/cahiers-d-etudes-nodieristes-2019-2-n-8-litterature-de-jeunesse-et-europe-romantique.html

Sommaire du dossier:

Caroline Raulet-Marcel et Virginie Tellier, « Introduction »

DES LUMIÈRES VERS LE ROMANTISME : ÉCRIRE ET ÉDITER POUR LA JEUNESSE EN EUROPE

  • Francis Marcoin, « De l’Europe des Lumières à l’Europe romantique. Ruptures et continuités »
  • Caroline Raulet-Marcel, « Les Contes de Charles Nodier. Enfance et fantaisie dans une « Europe vivante » »
  • Amélie Calderone, « Le Théâtre du Seigneur Croquignole d’Édouard Ourliac. L’invention du théâtre de jeunesse dans la presse de la monarchie de Juillet ? »

FEMMES AUTEURS, ÉDUCATRICES OU ÉCRIVAINS POUR LES ENFANTS ?

  • Martine Jacques, « Merveilleux scientifique ou merveilleux féerique à destination des enfants ? L’Île des monstres de Madame la Comtesse de Genlis »
  • Danielle Dubois-Marcoin, « La robinsonnade, une affaire de femme engagée au début du xixe siècle »
  • Laurence Olivier-Messonnier, « Amable Tastu et Élise Voïard. Envergure européenne d’une littérature enfantine édifiante »

CASSE-NOISETTE : UN PATRIMOINE EUROPÉEN

  • Georges Zaragoza, « Qu’est-ce qu’un conte pour enfants ? Les Casse-noisette de Hoffmann et Dumas »
  • Virginie Tellier, « Casse-noisette de Tchaïkovski. Une œuvre patrimoniale pour l’enfance »

LES CONTES DES FRÈRES GRIMM EN FRANCE

  • Christiane Connan-Pintado, « L’entrée des Contes des Grimm en France (1824-1855). Parcours, contours, détours »
  • Joëlle Légeret, « « L’homme aux contes ne vous oubliait pas ». La (r)écriture des Contes des Grimm pour petits et grands par Alexandre Dumas »

OUVERTURE(S)

  • Christian Chelebourg, « La féerie est un long fleuve tranquille. Les mutations
    du merveilleux des frères Grimm à Walt Disney »

Mathilde Lévêque

Maître de conférences en littérature Université Paris 13 - Sorbonne Paris Cité Membre de l'équipe d'accueil Pléiade (EA 7338)

More Posts


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.