L’épanchement du conte dans la littérature

Nous avons le plaisir d’annoncer la parution de l’ouvrage collectif L’épanchement du conte dans la littérature, sous la direction de Christiane Connan-Pintado, Pascale Auraix-Jonchière et Gilles Béhotéguy, qui paraît aux Presses universitaires de Bordeaux, dans la collection « Modernités » (n° 48).

En voici le sommaire:

Christiane Connan-Pintado, Avant-propos

L’ÉPANCHEMENT DU CONTE ENTRE IRRADIATION ET RECONFIGURATION

Christiane Connan-Pintado, L’épanchement du conte dans l’œuvre de Marie NDiaye

Mohamed Bahi, Quand le conte sert de support à la fiction

Marie-Hélène Méléan, Le conte merveilleux dans l’œuvre de Michel Tournier

Muguras Constantinescu, L’ogre perraldien et ses traces ironiques chez Tournier et Bruckner à travers la traduction

Laurence Olivier-Messonnier, Mabanckou ou le conte africain disséminé. Révélation de porc-épic et du coq solitaire

Jean Arrouye, De Pinocchio à Piccoloramo ou l’écriture du désenchantement

 

L’ÉPANCHEMENT DES CONTES DE PERRAULT DANS LA LITTÉRATURE

Pascale Auraix-Jonchière, Vêtures et textures dans quelques réécritures contemporaines de « Peau d’Âne »

Alice Brière-Haquet, « Peau d’Âne » le dictat en trois robes

Alain Montandon, Le roman d’un collectionneur esthète : Barbe-Bleue de Kurt Vonnegut

Pierre-Emmanuel Moog, « La Barbe bleue » de Perrault à Nothomb : le cas d’une dilatation paradoxale

Catherine D’Humières, Les réécritures de « La Barbe bleue » : diversité des genres littéraires, nouveaux rapports sociaux et changements de perspectives

Lewis C. Seifert, Tahar Ben Jelloun réécrit Charles Perrault

 

L’ÉPANCHEMENT DES CONTES DANS LES AUTRES GENRES LITTÉRAIRES

Catherine Tauveron, Anne Sexton et les contes des Grimm : double épanchement de part et d’autre du miroir

Florence Fix, Éveillée d’entre les morts : la belle au bois dormant entre en scène

Éric Picholle et Estelle Blanquet, « The Tale of the Man Who Was Too Lazy to Fail » de Robert A. Heinlein, ou le plongement paradoxal du conte dans un univers de science-fiction

Jean-Pierre Martinet, Un usage politique du conte : les écrivains prolétariens et le conte

Marie-France Burgain, Jeux de réécriture(s) des contes dans Harry Potter

Souad Behri, Du conte traditionnel à l’album contemporain. Ce que disent les conteurs aujourd’hui dans la littérature de jeunesse marocaine

 

L’ÉPANCHEMENT DES CONTES DANS L’ENSEIGNEMENT DE LA LITTÉRATURE

Hermeline Pernoud, « Les Bottes de sept lieues, conte » (1922) de Pauline Gonneau, institutrice et mère de famille : un roman-conte de fées ludique, didactique et artistique

Geneviève Di Rosa, Enseignement de l’argumentation au lycée par le conte et ses réécritures

Dominique Ulma et Nadja Maillard-de la Corte Gomez, Quand la marmite du conte déborde… dans la classe de FLE

 

Gilles Béhotéguy, Conclusion


Mathilde Lévêque

Maître de conférences en littérature Université Paris 13 - Sorbonne Paris Cité Membre de l'équipe d'accueil Pléiade (EA 7338)

More Posts

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.