Enfances humanistes

Une exposition autour de la culture de l’enfance à l’époque de la Renaissance, élaborée sous la direction de Pascale Eichel-Lojkine, aura lieu du 5 au 19 septembre à l’université du Maine, dans les locaux de la bibliothèque universitaire. L’inauguration a lieu le 5 septembre à 18h00.

L’exposition comprend une partie virtuelle sous la forme d’un site web dédié, et une partie constituée de panneaux mobiles, qui sont disponibles pour être exposés dans un autre contexte.

En immersion dans l’univers scolaire à l’époque moderne

À quoi ressemblaient les écoles et la vie des enfants entre le XVIe et le XVIIIe siècle ? Quels étaient les principes de la pédagogie humaniste ? Que savons-nous des cursus et des parcours des élèves ? Que retenir de l’héritage humaniste en matière d’éducation ? L’exposition Enfances humanistes se fonde sur des documents de première main, issus notamment de fonds locaux, pour répondre à ces questions. Elle est à la portée de tous et prend la forme d’un parcours visuel et sonore aussi instructif que plaisant.

Quand l’histoire éclaire l’actualité

L’exposition rappelle des réalités un peu oubliées, qui éclairent pourtant un certain nombre de débats récurrents sur des sujets aussi divers que le bon âge pour une première scolarisation, la formation des maîtres, le caractère progressif des études, la disposition de la salle de classe, le rôle formateur des langues et cultures de l’Antiquité, l’enjeu de l’éducation des filles, les tensions entre la part théorique et la part pratique de l’enseignement… Loin de toute tentation nostalgique, la curiosité pour le passé se double ici d’un regard de citoyen qui s’interroge notamment sur la place des « humanités » dans la formation des petits Européens aujourd’hui.

Un projet régional, une exposition itinérante

L’exposition est portée par le Laboratoire Langues, Littératures, Linguistique des universités d’Angers et du Mans (Labo 3L.AM), Équipe d’Accueil n° 4335, dans le cadre d’un partenariat avec le programme régional Enfance&Jeunesse (EnJeu[x]). Ce projet s’inscrit aussi dans l’orientation de recherche « Rôle des arts, de la création, de la culture et du patrimoine dans le renouvellement des valeurs de l’humanisme », soutenue par le Département de recherche AACP (Arts Cultures Création Patrimoine) de l’Université Bretagne Loire (UBL). L’exposition sera présentée à la bibliothéque universitaire du Mans du 5 au 19 septembre 2018. Elle circulera ensuite dans divers établissements scolaires, académiques et culturels de la région (Le Mans, Laval, La Flèche), mais aussi hors de la région (Tours) et à l’étranger (Pologne).

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.