Plus vite, plus haut, plus fort. Représentations de la pratique sportive dans la littérature de jeunesse

L’institut international Charles Perrault organise, le vendredi 16 juin 2017, de 9h à 17h30, une journée consacrée au sport dans la littérature pour la jeunesse (Hôtel de Mézières, Eaubonne).

En 2016-17, l’Institut International Charles Perrault oriente sa réflexion sur le sujet «  Prendre soin de soi, prendre soin des autres : l’affaire de tou(te)s ? » Après une première journée, « Un esprit sain dans un corps sain », consacrée principalement à la représentation de la maladie et des souffrances – physiques et psychologiques – en littérature de jeunesse,  cette seconde journée s’intéressera à la représentation du sport et de l’activité physique.

La maxime de Juvénal continue effectivement à sous-tendre un certain idéal éducatif, diversement mis en œuvre selon les contextes socio-culturels.

Alors que la sédentarisation croissante des nouvelles générations est source de préoccupation dans la société occidentale, comment la littérature de jeunesse dépeint‑elle l’activité physique et la pratique sportive ? Quelles valeurs y associe-t-elle ? Le sport y apparaît-il comme un marqueur identitaire, notamment en termes de différentiations  sociales ou genrées, ou comme un facteur de cohésion sociale ? Est-il dépeint pour les bienfaits qu’il apporte ? Ou peut-il au contraire, dans une société de consommation avide de réussite économique, connaître des dérives qui nuisent à l’épanouissement de l’individu ?

9h Accueil

9h30-10h Introduction: Virginie Douglas, Université de Rouen, IICP

10h-10h45  Le sport, une « école de vie » ? Pratiques sportives, identités culturelles et valeurs morales dans les romans pour la jeunesse, Rose-May Pham Dinh, Université Paris 13, IICP

Discussion et pause

11h-11h45 Sport et mort : la boxe comme survie des héros en littérature de jeunesse, Anne Schneider, Université de Caen, IICP

Discussion puis déjeuner libre

13h30-15h  Entretien avec Isabelle Pandazopoulos, auteur du roman Double faute (Gallimard jeunesse, « Scripto », 2016) animé par Virginie Douglas, puis discussion

15h-15h45  Revers, coups bas et dérives du sport : quand la littérature jeunesse casse le mythe, Marie Sorel, Université Sorbonne Nouvelle- Paris 3

Discussion et pause

16h-17h30 Modalités et enjeux des documentaires et docu-fictions sur le sport dans l’édition pour la jeunesse, Table ronde d’éditeurs, animée par Virginie Douglas, puis discussion

17h30  Conclusion et clôture

Renseignements et bulletin d’inscription : http://www.institutperrault.org

Programme 16 juin Plus vite, plus haut, plus fort


Cécile Boulaire

maître de conférences à l'Université François-Rabelais de Tours, est spécialisée en littérature pour la jeunesse.

More Posts - Website

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *