L’épanchement du conte dans la littérature

Nous publions le programme prévisionnel du colloque international « L’épanchement du conte dans la littérature », qui aura lieu les 6 et 7 mars 2017 à l’ESPE de l’académie de Bordeaux.

Voici le lien vers le site de la conférence: https://conte2017.sciencesconf.org/

Lundi 6 mars

9h00 Accueil
9h30 Ouverture institutionnelle
9h45 Introduction scientifique
  Ouvertures

Présidence de séance Pascale AURAIX-JONCHIERE

10h15 Christine JERUSALEM

Université Lyon 1

Des contes hémorragiques ?

De quelques épanchements des contes dans la littérature contemporaine

10h45 Christiane CONNAN-PINTADO

Université de Bordeaux-ESPE d’Aquitaine

L’épanchement du conte dans les romans de Marie NDiaye

11h15 Catherine TAUVERON,

Université de Rennes UHB

Anne Sexton et les contes des Grimm : double épanchement de part et d’autre du miroir

11h45 Discussion
12h15 Déjeuner

 

  De quelques franchissements de frontières

Présidence de séance

Alain MONTANDON

Contes et francophonie

Présidence de séance

Christine JERUSALEM

13h30 Florence FIX

Université de Rouen

Éveillées d’entre les morts :

la belle au bois dormant entre en scène

Benaouda LEBDAI

Université du Maine

La présence des Mille et une nuits

dans les textes algériens

14h00 Jean ARROUYE

Université de Marseille

De Pinocchio à Piccoloramo

ou l’écriture du désenchantement

Mohamed BAHI

Université de Beni Mellal (Maroc)

Quand le conte sert de support à la fiction

14h30 Jean-Pierre MARTINET

Université de Lille

Du conte au récit de vie :

 les usages prolétariens du conte

Lewis C. SEIFERT

Brown University (USA)

Contes et mécomptes :

Tahar Ben Jelloun réécrit Charles Perrault

15h00  

Discussion et pause

 

 

Discussion et pause

 

15h30 Marie-Hélène MELEAN

Université de Bordeaux-ESPE d’Aquitaine

Le conte merveilleux

         dans l’œuvre de Michel Tournier

Laurence Olivier-MESSONNIER

Université de Clermont-Ferrand

Mabanckou ou le conte africain disséminé. Révélations de porc-épic et du coq solitaire

16h00 Muguras CONSTANTINESCU

Université de Suceava (Roumanie)

L’ogre perraldien et ses traces ironiques chez Tournier et Bruckner à travers la traduction

Souad BEHRI

Université de Tanger (Maroc)

La littérature de jeunesse marocaine : que nous « disent » les conteurs des temps modernes ?

16h30 Discussion Discussion

 

Mardi 7 mars

  De Perrault à la littérature contemporaine

Présidence de séance : Christiane CONNAN-PINTADO

ESPE d’Aquitaine – Université de Bordeaux

  Le cas Barbe-bleue
9h00 Pierre-Emmanuel MOOG

Ecole Nationale d’Administration

La Barbe bleue de Perrault à Nothomb : le cas d’une dilatation paradoxale

9h30 Alain MONTANDON

Université de Clermont-Ferrand

Le roman d’un collectionneur esthète : Barbe-Bleue de Kurt Vonnegut

10h Catherine D’HUMIERES

Université de Clermont-Ferrand

Les réécritures de « La Barbe bleue » :

diversité des genres littéraires, nouveaux rapports sociaux et changements de perspectives

10h30 Discussion et pause
  Les robes de Peau d’Âne
11h00 Pascale AURAIX-JONCHIERE

Université de Clermont-Ferrand

Vêtures et textures dans quelques réécritures contemporaines de « Peau d’Âne »

11h30 Alice BRIERE-HAQUET

Université Paris Sorbonne (Paris IV)

«Peau d’Âne » le dictat en trois robes

12h00 Discussion
12h30 Déjeuner

 

  Du conte à la science-fiction et à la fantasy

Présidence de séance

Gilles BEHOTEGUY

ESPE d’Aquitaine – Université de Bordeaux

Didactique du conte de l’école au lycée

Présidence de séance

Catherine TAUVERON

Université Rennes 2

14h00 Eric PICHOLLE

CNRS – Nice

Estelle BLANQUET

ESPE d’Aquitaine – Université de Bordeaux

« The Tale of the Man Who Was Too Lazy to Fail » de Robert A. Heinlein,

ou le plongement paradoxal du conte

dans un univers de science-fiction

Geneviève DI ROSA

ESPE – Sorbonne

 

Enseignement de l’argumentation au lycée par le conte et ses réécritures

14h30 Isabelle PERIER

Université du Maine

Cyber-Cinderella : « The Lunar Chronicles »

 de Marissa Meyer,

 du conte au cycle de science-fiction

Hermeline PERNOUD

Université Sorbonne Nouvelle (Paris III)

« Les Bottes de sept lieues, conte » (1922)  de Pauline Gonneau, institutrice et mère de famille : un roman-conte de fées ludique, didactique et artistique

15h00 Karen VERGNOL-REMONT

Université de Clermont-Ferrand

Poison, Charme et Beauté de Sarah Pinborough.

Exemples modernes

de la flexibilité des contes de fées

Stéphanie SCHNEIDER

Université du Maine

La Belle et le fuseau : Lorsque le conte déviant devient support d’apprentissage

15h30 Marie-France BURGAIN

Université de Bordeaux-ESPE d’Aquitaine

Jeux de réécriture(s) des contes

dans Harry Potter

Dominique ULMA

Nadja MAILLARD-DE LA CORTE GOMEZ

Université d’Angers

Quand la marmite du conte déborde.…

 dans la classe de FLE

16h00  

Discussion

 

Discussion

 

16h30  

Conclusion en plénière : regards croisés

 

Alain MONTANDON et Gilles BEHOTEGUY

 


Mathilde Lévêque

Maître de conférences en littérature Université Paris 13 - Sorbonne Paris Cité Membre de l'équipe d'accueil Pléiade (EA 7338)

More Posts

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *