Ungerer monétisé

Les Dernières Nouvelles d’Alsace publient la réaction de Tomi Ungerer à la vente d’une maquette préparatoire à l’album Les Trois Brigands, adjugée pour 73000 euros.

« Il y avait eu par le passé des ventes aux enchères où mes pièces partaient à un prix ridiculement bas ! Je pense qu’en atteignant cette fois-ci un bon prix, ces planches prouvent l’intérêt que rencontrent mes dessins auprès des collectionneurs. […] Maintenant, on sait ce que vaut mon travail. »

Thérèse Willer, conservatrice du musée Tomi Ungerer de Strasbourg et spécialiste de l’œuvre de l’auteur, relativise l’intérêt de la pièce, que le musée aurait cependant aimé acquérir (mais pas à ce prix!): le document ne serait pas en bon état. C’est aussi ce que précise le site de vente aux enchères Auction.fr, qui réserve les visuels de cette vente d’exception à ses abonnés payants: « Exceptionnelle pièce de musée en 54 pages. Gouache, encre de chine et autres techniques (cahier dérelié, nombreuses traces de scotch) « .

Cette vente signifie-t-elle que l’album pour la jeunesse entre sur le « marché de l’art », où règne la spéculation la plus indécente? On se souvient qu’à l’automne, une planche originale d’Hergé datée de 1936 a été mise en vente pour 1,1 million d’euros. Reconnaissance de l’autorité artistique des illustrateurs, ou plongée absurde dans une logique de monétisation d’univers auparavant voués à la consommation populaire enfantine?…

Qu’en devons-nous retenir? Que l’éditeur munichois Lenz, dont les héritiers ont décidé de vendre cette maquette préparatoire indument restée en possession de l’éditeur, disposait d’une maquette en allemand et en anglais. De quoi alimenter les réflexions des chercheurs qui travaillent sur la traduction toujours délicate de l’album pour enfants…

Cécile Boulaire

maître de conférences à l'Université François-Rabelais de Tours, est spécialisée en littérature pour la jeunesse.

More Posts - Website


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.