Appel à communications: Possible & impossible Children

Capture d’écran 2016-03-14 à 20.04.45Le 23e congrès biennal de l’International Research Society for Children’s Literature se tiendra à Toronto du 29 juillet au 2 août 2017 sur le thème «L’enfant possible et impossible: Croisements de la littérature et des études sur l’enfance» dont voici l’argumentaire:

« Depuis les déclarations provocatrices de Jacqueline Rose en 1984 à propos de «l’impossibilité» des oeuvres de fiction destinées aux enfants, les chercheurs en littérature d’enfance et de jeunesse se questionnent sérieusement sur le concept d’ «enfant» et d’ «enfance». Richard Flynn (1997), Mary Galbraith et Karen Coats (2001), Perry Nodelman (2008), David Rudd (2013), et Marah Gubar (2013) ont tous souligné de diverses manières les dangers, les difficultés et en même temps la nécessité d’aborder les textes destinés aux enfants à travers les notions de l’«enfant», de l’«enfance» et de l’«adulte». Le congrès 2017 de l’IRSCL s’ancre donc dans les débats actuels dans la recherche en littérature d’enfance et de jeunesse à propos des liens possibles entre la littérature et l’«enfant», les «enfants» et l’«enfance». On se demandera jusqu’à quel point et de quelles manières ces liens sont possibles et «impossibles» et jusqu’à quel point et de quelles manières ces liens sont nécessaires et désirables.  

Au cours des trois dernières décennies, les champs multidisciplinaires des études sur les enfants, l’enfance et la jeunesse se sont considérablement développés. Les études sur l’enfance et sur la jeunesse se situent constamment aux croisements entre les vrais jeunes et les constructions et représentations socioculturelles de l’enfance et de la jeunesse. Ces études offrent des points de départ captivants, mais aussi parfois problématiques, aux études en littérature d’enfance et de jeunesse. Ces littératures, quant à elles, continuent à être une source d’information et de nouveaux défis pour les études sur l’enfance et la jeunesse. »

SUJETS POSSIBLES

Le thème du congrès de 2017 permet l’exploration d’une variété de questions essentielles reliées à la production, l’interprétation et la réception des textes destinés aux enfants et aux adolescents selon les différentes périodes historiques, dans des contextes locaux, régionaux, nationaux et globaux, influencés de diverses manières par le genre, la sexualité, la race, l’ethnicité, la classe sociale, les habiletés. Ces questions incluent :

Production et réception

Les approches méthodologiques innovatrices en littérature d’enfance et de jeunesse, telles les études ethnographiques et sur la réception

La littérature destinée à un double lectorat et la réception intergénérationnelle

L’enfant et l’adolescent en tant qu’auteurs, y compris les écrits de jeunesse d’auteurs adultes

La collaboration adulte-jeune-enfant dans le cadre de productions culturelles pour enfants, telles que les pièces de théâtre pour jeunes publics

Les littératures d’enfance et de jeunesse et l’«affect»

Éthique et droits

Les questions éthiques sur la production et la réception des littératures d’enfance et de jeunesse

La littérature d’enfance, la justice sociale et l’activisme

Les droits des enfants, la Convention des Nations unies relative aux droits de l’enfant et la littérature d’enfance

Représentation et idéologie

Les écarts entre les expériences vécues par les enfants et les jeunes et leurs représentations littéraires

Les représentations des enfants au travail et de l’exploitation des enfants en milieu de travail

Les représentations des enfants soldats, de leur expérience de la guerre et des conflits violents

Les espaces et les lieux en littérature d’enfance et de jeunesse

Genres et média

L’album, la bande dessinée, le roman graphique, le film, la télévision, les jeux vidéo et la culture des enfants

La littérature jeunesse interactive et manipulable : jouets, poupées, animaux en peluche, livres animés, hypertextes, livres électroniques et livres parlants

L’enfance, la jeunesse et les nouveaux médias : remédiation, transmédiation, culture de la convergence, translittératie et textes multimédias

Les propositions, comme les interventions pourront être en français ou en anglais. Les propositions sont à envoyer avant le 15 novembre 2016.

APPEL DE COMMUNICATIONS

Nous vous invitons à soumettre votre proposition et à présenter votre communication dans les deux langues officielles canadiennes, le français  et l’anglais. Les communications dureront au maximum 20 minutes. Nous acceptons aussi les propositions de panels (3 ou 4 communications).

Veuillez soumettre, en pièce jointe, une proposition de 250 à 500 mots avant le 15 novembre 2016 à l’adresse courriel suivante: irscl17@yorku.ca. Le document en pièce jointe devra contenir les informations suivantes :

un titre ainsi qu’une proposition détaillée pour votre communication. Afin de permettre une évaluation anonyme en double aveugle de votre proposition, nous vous demandons de ne pas inclure d’informations permettant d’identifier les auteur(e)s.

Dans un second document en pièce jointe, veuillez fournir les informations suivantes :

une courte biographie de 50 à 100 mots où vous indiquerez votre nom, votre institution, votre courriel, ainsi qu’une ou deux publications récentes

vos besoins en audiovisuel

  • votre intérêt à présider une session

Nous vous invitons à prendre connaissance du descriptif complet dans le PDF ci-joint: IRSCL 17 Bilingual CFP PRINT


Marie-Pierre Litaudon

Docteur en littératures comparées. Université Rennes 2
Membre du laboratoire CELLAM
Chercheur associé à l’Institut Mémoires de l’Édition Contemporaine (IMEC)

More Posts

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *