Parution: « Spirou, Tintin et Cie, une littérature catholique ? Années 1930 / Années 1980 », Philippe Delisle


On oublie fréquemment que la bande dessinée belge d’expression française, terreau de l’école dite «franco-belge », s’est épanouie dans un environnement chrétien. Les deux « pères fondateurs », Hergé et Jijé, ont publié leurs premières séries avec des bulles dans des journaux catholiques. Certes, les deux périodiques spécialisés qui, après 1945, s’imposent sur le marché belge, puis conquièrent le public hexagonal, à savoir Spirou et Tintin, ne sont pas des supports confessionnels. Mais ils sont nés dans des milieux catholiques, et se sont appuyés, au moins à l’origine, sur des réseaux de diffusion chrétiens.

Spirou catholique
La production franco-belge de « l’âge d’or », c’est-à-dire celle des années 1930-1950, est donc imprégnée, à des degrés divers, de références catholiques. C’est l’époque des grandes biographies « chrétiennes », comme le Don Bosco de Jijé. Nombre de fictions font par ailleurs intervenir des figures catholiques : pieux chevalier, scout débrouillard, ou encore missionnaire conquérant. Qu’on songe au Chevalier blanc, à la Patrouille des Castors, à Tintin au Congo ! A travers la bande dessinée franco-belge « classique », perce finalement tout un imaginaire catholique », imaginaire qui reste pour l’essentiel en phase avec un discours ecclésiastique de reconquête.
Les années 1960-1970 sont marquées par un mouvement de « laïcisation » de la bande dessinée franco-belge, avec l’affirmation du journal français Pilote. Mais cette rupture ne doit pas dissimuler certaines permanences. Scouts et pieux chevaliers continuent à s’illustrer dans les pages de Spirou et de Tintin. Les figures chrétiennes de « l’âge d’or » seront d’ailleurs de nouveau convoquées au cours des années 1980, sous le mode parodique, par des dessinateurs comme Chaland…
Agrégé et docteur en histoire, Philippe Delisle est maître de conférences habilité à diriger des recherches à l’Université Jean Moulin de Lyon et membre du Laboratoire de Recherche historique Rhône-Alpes. Spécialiste d’histoire religieuse et coloniale, il a déjà publié plusieurs études sur la bande dessinée franco-belge.
Publication : 01/2010
Édition : KARTHALA
Collection : Tropiques
Thème : Religion
Pages : 192 (135 mm * 215 mm)
ISBN : 978-2-8111-0305-7


Mathilde Lévêque

Maître de conférences en littérature Université Paris 13 - Sorbonne Paris Cité Membre de l'équipe d'accueil Pléiade (EA 7338)

More Posts

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *