Traduire pour la jeunesse au XVIIIe siècle

BerquinEnfansLa traduction de la littérature pour la jeunesse est un domaine de recherche particulièrement dynamique qui s’illustre par plusieurs publications récentes. Nous vous signalons ces deux parutions, relatives à l’histoire de la traduction:

– Isabelle Havelange et Isabelle Nières-Chevrel proposent, dans le cadre du projet de l’Histoire des traductions en langue française, une approche globale des traductions destinées à l’enfance et à la jeunesse au XVIIe et XVIIIe siècles: « Les livres pour l’enfance et la jeunesse », chapitre de l’ouvrage dirigé par Annie Cointre et Yen-Mai Tran-Gervat, Histoire des traductions en langue française, XVII-XVIII, éditions Verdier, Lagrasse, octobre 2014, p.1211-1281.

– S’ajoute à cette approche globale un article plus spécifiquement consacrée à Berquin, par Isabelle Nières-Chevrel: « De nouvelles sources pour L’Ami des enfants de Berquin », Revue d’Histoire littéraire de la France, décembre 2014, n°4, p.807-828.

 


Mathilde Lévêque

Maître de conférences en littérature Université Paris 13 - Sorbonne Paris Cité Membre de l'équipe d'accueil Pléiade (EA 7338)

More Posts

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.