Célébration de l’enfance et univers marchands : Marques, boutiques, affiches, catalogues, bandes dessinées

Une journée de recherche interdisciplinaire intitulée Célébration de l’enfance et univers marchands : Marques, boutiques, affiches, catalogues, bandes dessinées… se tiendra le mardi 16 Septembre dans la salle Mélusine à la MSHS de Poitiers.

Programme:

Annie Renonciat (Professeur des Universités, Ecole Normale Supérieure de Lyon) présentera une analyse des affiches de jouets d’étrennes et de Noël des années 1880-1914.

Michel Manson (Professeur émérite, Université Paris 13) évoquera les boutiques et magasins de confiseurs aux XVIIIe et XIXe siècle.

Sébastien Richez (Comité pour l’Histoire de La Poste) étudiera le lien construit dès 1864 entre La Poste et l’Instruction Civique… pour faire de l’enfant un « client » modèle,

Florent Gaillard (Directeur, Musée du Papier du Nil, Angoulême) esquissera des axes potentiels d’analyse du fonds d’affiches et de calendriers détenus par le Musée quand on y « traque » les représentations de l’enfant.

Julien Baudry (Doctorant, Université Paris 7, Conservateur de bibliothèques) interviendra sur les tests de divers formats de bande dessinée faits par les imprimeurs pour s’adresser à la cible jeunesse depuis 1860 jusqu’au début des années 1930.

Inés de La Ville (Professeur des Universités, Université de Poitiers) analysera les enjeux du lancement de la marque collective « L’Article français »déposée en 1887 par la Chambre syndicales des jeux et jouets.

Vous trouverez le programme de la journée ici.

Les places sont limitées et donc l’inscription est obligatoire. Merci de contacter Maxine JOHNSON.

Tél : 05 45 21 23 26

Mail : johnson@iae.univ-poitiers.fr

Cécile Boulaire

maître de conférences HDR à l'Université de Tours, est spécialisée en littérature pour la jeunesse.

More Posts - Website


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.