Text, Image et Ideology : Picturebooks as meetingplaces Compte-rendu de colloque

image

Du 12 au 15 septembre 2013 s’est tenue à l’Université de Stockholm, une conférence sur l’album pour enfants. Et c’est au Swedish Children’s Literature Institute que les participants se sont tout d’abord retrouvés pour un pot de bienvenue. Cet institut, hâvre du chercheur en littérature pour enfants, accueille une des plus grandes bibliothèques de livres pour la jeunesse et d’études critiques sur cette même littérature venant du monde entier.

Une vingtaine de conférenciers venus de Norvège, du Royaume-Uni, d’Espagne, de Grèce, du Brésil, d’Allemagne, du Mexique, du Portugal, du Venezuela, de Belgique et de France ont pu faire part de leurs recherches les plus récentes sur des domaines aussi divers que l’idéologie et l’esthétique, l’écocritique, les albums postmodernes, la spatialité et la géographie, la narration visuelle et verbale ou encore l’album à l’ère du numérique (cf. liste des communications à la fin de ce billet).

Cette conférence résume assez bien les objets qui intéressent globalement et actuellement le monde anglo-saxon en matière d’album jeunesse. Placé sous l’autorité scientifique de Maria Nikolajeva, Morag Styles (absente), Evelyn Arizpe, et Delina Druker le colloque a abordé des notions aussi diverses que la faille (the gap), cet « espace didactique » (STYLES et WATSON, 1996) entre texte et image où un récit propre du lecteur se construirait et qui serait le point de rencontre entre le projet de l’auteur-adulte et les possibilités du lecteur-enfant (BEAUVAIS, 2013) ; ou encore l’Identification Fallacy (NIKOLAJEVA, 2010), l’idée que l’identification du lecteur à son héro est chose impossible. Le courant écocritique, qui s’est développé dans les années 1990 et qui fut analysé par Cherryll Glotfelty et Harold Fromm en 1996 ou Lawrence Buell en 1995, demeure un champ d’intérêt important pour la recherche anglo-saxonne. Evelyn Arizpe, en évoquant les dix ans de l’ouvrage qu’elle a dirigé avec Morag Styles, Children Reading Picturebooks, véritable « manuel » à l’intention des étudiants en littérature de jeunesse, a tracé le bilan des dix années de recherches et des nouvelles pistes qui se sont ouvertes telles que le numérique, l’influence du marketing sur la consommation du livre, le rapport réception/attentes du lecteur, le rapport narration visuelle/narration textuelle.

Ce qui ressort de cette conférence, c’est bien la part timide de l’édition, de la production et de la recherche française en littérature jeunesse. Une chose est sûre c’est que cette part est à prendre et qu’elle est attendue. La condition première en est la traduction de nos productions littéraires et scientifiques en langue anglaise avant sans doute une participation à des colloques dans l’univers anglo-saxon. Voilà peut-être un enjeu qui serait à mesurer, peser et estimer dans les quelques années à venir.

Communications du colloque :

Session 1. Ideology and Aesthetics

Clémentine Beauvais (University of Cambridge) : « Adult projects and child potencies in the political picturebook »

Kristin Orjaseater (The Norvegian Institue for Children’s Books) : « Jungle illustrations as science procurement »

Ingelborg Mjor (Bergen University College) : « A wood. A protagonist. A picturebook – topos »

Session 2. Ecocriticism

Janice Bland (Paderborn University) : « Children’s multimodal texts and ecocritical issues »

Cristina Perez Valverde (University of Granada), Celia Abicalil Belmiro (Universidade Federal de Minas Gerais), Elpiniki Nikoloudaki-Souri (University of Crete) : « The Invisible Camera : Environmental Ethics and Ecocritical Issues through Varmint’s Multimodal Narratives »

Session 3. The Postmodern Picturebook

Sara Van Meerbegen (Stockholm University) : « TobleRhfône and (S)HELL, ceci n’est pas une poubelle. Exploring the postmodern landscape in Tom Schamps wimmelbooks »

Claudia Mendes (Rio de Janeiro University) : « Content, form, use : how picturebook design can unveil idéologies about childhood »

Session 4. Spatiality, Geography and Narration

Christophe Meunier (ESPE centre Val de Loire – Université d’Orléans) : « A cultural geographic object : the Children’s Picturebook. Actor of spatialities / Generator of spaces »

Bettina Kümmerling-Meibauer (University of Tübingen) and Jörg Meibauer (Johannes Gutenberg University Mainz) : « Maps un Picturebboks : Cognitive and narrative functions »

Session 5. Between the Visual and the Verbal

Berit W. Bjorlo (Bergen University College) : « Illustrated Poems : Members of the Picturebook Family ? »

Sandie Mourao (Independent Scholar, Portugal) : « The fluidly integrated practice of hand lettering in the work of Bernardo Carvalho »

Session 6. Picturebook as a Meeting Space

Evelyn Arizpe (University of Glasgow) : « Children Reading Pictures… Ten years on »

Cecilia Silva-Diaz (Universitat Autonoma de Barcelona) : «  Texts, Lies and Mind-readind »

Sessions 7. Picturebook Aesthetics and National Identity

Fanuel Hanan Diaz (Independent Scholar, Venezuela) : « The use of craftmanship as a visual discourse and the construction of identity in picturebooks for Latin American Children »

Session 8. Picturebooks in the Digital Age

Maria Nikolajeva (University of Cambridge) : « Re-conceptualising picturebook theory in the digital age »

Elina Druker (Stockholm University) : « The frog in the shoebox. Photographic picturebook dioramas »

Session 9. Fusion, Hybrid and Multimodal Texts

Janet Evans (Independent Scholar, UK) : From comics, graphic novels and picturebooks to fusion texts : A new kid on the block ! »

Ana Maragrida Ramos (University of Aveiro) : « On the liminality of the picturebook : the case of mix-and-match books »

Ouvrages de référence :

STYLES Morag, WATSON Victor (1996). Talking Pictures. Pictirial texts and Young Readers. Hodder Education.

ARIZPE Evelyn, STYLES Morag (2002). Children Reading Pictures : Interpreting Visual texts. Routledge Falmer

BUELL Lawence (1995). The Environment Imagination. Thoreau, Nature Writing and the Formation of American Culture. Belknap Press.

GLORFELTY Cheryll, FROMM Harold (1996). The Ecocriticism Reader. Landmarks in Literary Ecology. University of Georgia Press.

NODELMAN Perry (2008). The Hidden Adult. Defining Children’s Literature. John Hopkins University Press.

NIKOLAJEVA Maria (2010). Power, Voice and Subjectivity in Literature for Young Readers. Routledge.


Vous aimerez aussi...

3 réponses

  1. Cécile Boulaire dit :

    Merci, Christophe, de ce compte-rendu. Cela devrait en effet nous inciter à réfléchir à la traduction de certains de nos articles. Peux-tu nous dire si une publication des actes de ce colloque est prévue?

    • Il y aura sans doute une publication, mais pas une publication des actes – plutôt un volume édité (sans doute chez Routledge) avec des chapitres choisis. Il n’est pas encore en branle à ce que je sache.

  2. Hélas Cécile, je n’ai pas eu d’information à ce sujet. Mais je crois pouvoir te dire qu’aucune publication n’a été prévue à l’issue de ce colloque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *