Parution des Cahiers Robinson n°32 : Le jeu dans les dramaturgies jeunes publics

L’équipe « Textes et Cultures » de l’Université d’Artois a le plaisir d’annoncer la parution des Cahiers Robinson n°32, Le jeu dans les dramaturgies jeunes publics, sous la direction de Françoise Heulot-Petit et Sandrine Le Pors.

Au-delà du plaisir et de son caractère gratuit, le jeu est le lieu d’un excédent de vitalité mais aussi l’expression d’une intériorité complexe parce qu’en devenir. Son caractère spontané met à jour les instincts, les peurs, les désirs et les rêves qui habitent l’enfant. Au théâtre, l’auteur, en se plaçant du point de vue de l’enfant, interroge et ménage pour le lecteur/spectateur un espace de jeu « depuis l’enfance ». Ainsi, la diversité des écritures qui s’exprime aujourd’hui dans le théâtre jeune public nécessite un premier repérage des enjeux de cette notion, à la fois comme jeu dans l’écriture et écriture du jeu.

L’espace et le temps du jeu s’inscrivent dans la fiction, ébrèchent l’écriture du dialogue et participent à une inclinaison de l’écriture contemporaine vers la narration : l’épique (raconter et se raconter des histoires) et l’action ludique (le jeu concret, précisé ou non dans les didascalies) sont autant d’échappées vers le lyrisme et l’onirisme qui déplacent les catégories du drame.

D’autre part, oscillant entre ludisme et « paysages dévastés », l’auteur habité par le souci de ne pas « blesser l’enfance » arpente un territoire et pose des balises qui devraient permettre à l’enfant de se repérer. Si l’enfant peut s’y perdre, éprouvant frayeur et plaisir, il retrouve souvent le chemin de la stabilité qui l’aide à grandir et à faire face au monde.

 

Les Cahiers Robinson explorent, sans s’y limiter ni s’y enfermer, le domaine de la littérature de jeunesse, des lectures, des récits et des activités de l’enfant. Imagination et savoir sont consideres dans une perspective ouverte aux questions historiques, sociales, esthétiques.

 

À paraître :

Filmer la classe

Le livre de poche comme bibliothèque de la jeunesse

L’enfance et la question animale


Cécile Boulaire

maître de conférences à l'Université François-Rabelais de Tours, est spécialisée en littérature pour la jeunesse.

More Posts - Website

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *