Parution: Nous signalons cet article d’Alain Chiron

CHIRON, Alain: « Création des sections pour enfants et sélection pour l’Heure du conte dans les bibliothèques françaises », in NÉDELEC, Claudine. Les Bibliothèques entre imaginaires et réalités. Arras : Artois Presses Université, 2009. P. 59-76. ( L’ouvrage est au prix de 28 euros).

Dans cet article, il est rappelé que les premières sections de jeunesse des bibliothèques municipales apparaissent vers 1920 en Picardie autour de Soissons et Laon sous l’impulsion d’une œuvre américaine de reconstruction du département de l’Aisne. Le musée de la coopération franco-américaine de Blérancourt a d’ailleurs reconstitué ce qu’étaient ces salles destinées à promouvoir la lecture des jeunes. Une information est donnée sur les premières formations spécifiques aux bibliothécaires pour la jeunesse qui furent successivement dispensées dans l’Entre-deux-Guerres par divers organismes. L’article se poursuit en analysant les œuvres qui étaient présentées lors de l’heure du conte à la bibliothèque de l’Heure joyeuse à Paris dans années vingt aux années soixante. Par ses écrits Marguerite Gruny, responsable de l’Heure joyeuse, nous a laissé la trace à la fois des titres de ces histoires, les raisons de ses choix et les conditions dans lesquelles se déroulait cette activité. Ces récits ont été largement repris dans les différentes sections de jeunesse de l’ensemble du territoire à la même époque car les bibliothécaires de l’Heure Joyeuse recevaient souvent des stagiaires de la région parisienne ou de province. Un article, sur un sujet très rarement traité, qui rassemble nombre d’informations précises ; il sera utile aux chercheurs et intéressera les professionnels des bibliothèques.

Mathilde Lévêque

Maîtresse de conférences HDR en littérature Université Sorbonne Paris Nord Membre de l'équipe de recherche Pléiade (ER 7338)

More Posts


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search