La simplicité, une notion complexe ?

Un troisième numéro de la collection Publije vient d’être mis en ligne.  Dans ce volume co-dirigé par Patricia Lojkine et Nathalie Prince, plusieurs articles sont consacrés à la littérature pour la jeunesse.

Nathalie Prince, Préambule à la simplicité

La Simplicité, facilité ou épure?

Reza Mir-Samii, « De la simplicité en langue »
Laïli Dor, « La simplicité, clé du succès ? Le cas de la school story britannique »
Antoine Piantoni, « Simplicité et fantaisie : Tristan Derème, poète médiocre ? »
Maud Gaultier, « Les entrelacs de la simplicité et de la complexité dans le langage de l’enfance : Horacio Quiroga, Maria Elena Walsh, José Sebastian Tallon »
Patrick Joole, « Varietas simplicitatis : Claude Boujon et Elzbieta »

Questions de forme pour une question de fond

Corinne Noirot-Maguire, « Plaisir et puissance « éthiques » : style simple et renaissance poétique »
Enrica Zanin, « La simplicité dans l’intrigue des tragédies de la première modernité »
Maria Chiara Gnocchi, « Vers une pratique « primaire » de l’écriture. La simplicité, valeur littéraire dans les premières décennies du XXème siècle »
Pauline Bruley, « Les deux arts du simple chez Péguy : l’écriture de l’enfance »

Expérimentations

Soizic Jouin et Marie-Christine Gaudefroy, « Des albums simples pour des sujets difficiles »
Karine Letouzey et Céline Marchand, « Chrétien de Troyes et Harry Potter à l’épreuve des grilles de la complexité/simplicité (le regard de deux doctorantes) »

Cécile Boulaire

maître de conférences HDR à l'Université de Tours, est spécialisée en littérature pour la jeunesse.

More Posts - Website


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search