Bibliographies (1): traduire la littérature pour la jeunesse

Dans la suite des billets intitulés « Boîte à outils », la catégorie « Outils de la recherche » peut être complétée par des billets donnant des orientations bibliographiques, utiles pour commencer une recherche et découvrir un nouvel champ d’investigation.

Voici une bibliographie concernant la traduction en littérature pour la jeunesse. Ce domaine est encore neuf en France, voire balbutiant. Si peu de chercheurs s’y intéressent, ce domaine offre de multiples possibilités de recherches, selon plusieurs perspectives: histoire du livre et de l’édition, traductologie, transferts culturels, analyses icono-textuelles, etc. Signalons que le projet de recherche sur l’Histoire des traductions en langue française, dont le premier volume (XIXe siècle) vient de paraître aux éditions Verdier, consacre un chapitre spécifique à la littérature pour la jeunesse. A l’Université de Rouen, Virginie Douglas prépare un colloque consacré à la retraduction (8-9 février 2013).

Loin d’être exhaustive, la liste suivante présente les principaux travaux sur la traduction et  la littérature pour la jeunesse.

[mise à jour: 11 décembre 2015]

Recueils & monographies

Traduire les livres pour la jeunesse : enjeux et spécificités, sous la direction de Nic Diament, Corinne Gibello et Laurence Kiéfé, Hachette, BnF/CNLPJ –la Joie par les livres, 2008.

Ecrire et traduire pour les enfants, Writing and Translating for Children, Voix, images et mots // Voices, Images and Texts, sous la direction de Elena Di Giovanni, Chiara Elefante, Roberta Pederzoli, P.I.E. Peter Lang, 2012.

Rencontres européennes de la littérature pour la jeunesse, Nathalie Beau, Annick Lorant-Jolly (dir.), BnF/CNLPJ –la Joie par les livres, 2009.

Enseigner les œuvres littéraires en traduction, Contributions réunies par Yves Chevrel, Actes du séminaire national organisé par la direction générale de l’Enseignement scolaire, CRDP de l’Académie de Versailles, 2007: volume 1: Atelier Littérature de jeunesse, p.99-114 ; volume 2 : Isabelle Nières-Chevrel : « Un récit intraduisible : Alice au pays des merveilles », p.49-62.

La traduction et l’adaptation dans les livres d’enfance et de jeunesse, Colloque international organisé le lundi 14 février 2000, Section belge francophone de l’Ibby, Editeur responsable : Luc Battieuw, Bruxelles.

Mythes, traduction et création, Actes du colloque organisé en hommage à Marc Soriano, Centre Pompidou, 25 mars 1996.

Edmond Cary, Comment faut-il traduire ?, Presses Universitaires de Lille, 1985.

Mariella Colin, La littérature d’enfance et de jeunesse italienne en France au XIXe siècle. Édition, traduction, lecture, Presses Universitaires de Caen, 2011.

Lathey Gillian,  The Role of Translators in Children’s Literature: Invisible Storytellers. New York: Routledge, 2010. 241 p.

Virginie Douglas (dir.), États des lieux de la traduction pour la jeunesse, Presses Universitaires de Rouen et du Havre, 2015.

Riitta Oittinen (dir.), Revue Meta, XLVIII, 1-2, 2003 : Volume 48, Traduction pour les enfants / Translation for children.

Riitta Oittinen, Translating for Children, Garland Publishing, Inc.,New York &London, 2000.

Roberta Pederzoli, La traduction de la littérature d’enfance et de jeunesse et le dilemme du destinataire, P.I.E. Peter Lang, Bruxelles, 2012

Articles et communications publiées

Revue des livres pour enfants, n°145, printemps 1992 : Odile Belkeddar, « Statu quo d’un statut sans stature… pour les traducteurs de littérature de jeunesse » // François Mathieu, « Servitudes et grandeurs du traducteur » // Christina Heldner, « Une anarchiste en camisole de force, Fifi Brindacier ou la métamorphose française de Pippi Langstrump ».

Mathilde Chèvre, « La traduction de la littérature jeunesse – Étude des mouvements de traduction entre les langues européennes et l’arabe » au sein du programme de recherche Traduire en Méditerranée, février 2011.

Mariella Colin, « Comment Pinocchio a parlé français », Transalpina n° 9, La traduction littéraire. Des aspects théoriques aux analyses textuelles, 2006, p. 149-168.

Mariella Colin, « Cent ans de Cuore en France : réception, traduction, lecture », History of Education & Children’s Literature, 2006, n° 1, p. 30-49.

Isabelle Nières-Chevrel, « Littérature d’enfance et de jeunesse », in Yves Chevrel, Lieven D’hulst et Christine Lombez (dir.), Histoire des traductions en langue française (1815-1914), Chapitre VIII, p. 665-726, Paris, Verdier, 2012 [dont une bibliographie p.725-726]

Isabelle Nières-Chevrel, « Retraduire un classique: Dépoussiérer Alice? », Jeunesse: Young People, Texts, Cultures, Volume 1, Issue 2, Winter 2009.

Isabelle Nières, « Une Europe des livres de l’enfance ? », in Livres d’enfants en Europe, Ville de Pontivy, Agence des coopération des bibliothèques de Bretagne (COBB), Château des Rohan, 13 juin – 18 octobre 1992.

Maria Nikolajeva, « What Do We Translate When We Translate Children’s Literature ? », in Beckett Sandra Lee et Nikolajeva Maria (dirs.), Beyond Babar: the European tradition in children’s literature, Lanham (Md.), Children’s Literature Association and the Scarecrow Press, 2006, 322 p.

Emer O’Sullivan, « Narratology meets Translation Studies, or, The Voice of the Translator in Children’s Literature », Meta, XLVIII, 1-2, 2003.

Rose Marie Vasallo, « Traduire en XS », in Translittérature, 13, 1997.

 


Mathilde Lévêque

Maître de conférences en littérature

Université Paris 13 – Sorbonne Paris Cité

Membre de l’équipe d’accueil Pléiade (EA 7338)

More Posts

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *