Université du Maine, 25-26 juin 2009: Le récit pour la jeunesse et ses transpositions, adaptations et traductions

Quelles théories littéraires pour un objet en mouvement?

Dans le cadre des journées scientifiques internationales et pluridisciplinaires, avec le soutien de l’Agence nationale de la recherche.

Bâtiment du CUEP, Salle Pelletier du Mans.

Organisé par Patricia Eichel-Lojkine et Brigitte Ouvry-Vial
Avec la collaboration de Bertrand Ferrier.

Programme: Jeudi 25 juin, 14h-18h15

I. Modèles, mythes et classiques adaptés /Séance présidée par Brigitte Ouvry-Vial
14h30 : Gilles Béhotéguy, Université de Bordeaux IV-IUFM d’Aquitaine : «Réécrire pour la jeunesse de grands classiques : l’art de faire du neuf avec du vieux ? »
15h : Agathe Salha, Université de Grenoble III : « Métamorphoses d’un texte fondateur : traductions, adaptations et réécriture d’Homère dans la littérature de jeunesse contemporaine »
15h30 : Marie-Hélène Routisseau, Université du Maine : « La Naufragée de Marie Ndiaye, vers une re-lecture critique du mythe de Méduse »
Discussion et pause
16h45 : Eliza Marazzi, Università degli Studi de Milan : « Traductions, adaptations et réutilisation de modèles narratifs dans la production pour
l’enfance de la maison d’éditions Antonio Vallardi de Milan (1880-1920) »
17h15 : Laurent Bazin, Université de Versailles Saint Quentin : « De monadologie en épistémologie : le renouvellement des théories de la fiction dans la littérature de jeunesse contemporaine »

Discussion et fin de la première journée

Vendredi 26 juin,9h-12h30

II. Lettres étrangères et traductions / Séance présidée par Bertrand Ferrier
9h : Marie-Hélène Quéval, Université du Maine : « Struwwelpeter et Anti-Struwwelpeter, exemples de pédagogie noire et de pédagogie
blanche »
9h30 : Roselyne Mogin, Université d’Angers : « Mortadelo de la Mancha (2005) : un avatar de Don Quichotte en bandes dessinées à l’usage des jeunes Espagnols »
10h : Hans Hartje, Université de Pau : « Pippi Långstrump, ou l’enfant terrible…ment variable : Manipulations auctoriales etéditoriales »
Discussion et pause
11h15 : Véronique Médard, Université Paris III : « Problèmes de traduction d’une oeuvre de littérature de jeunesse : comparaison de trois traductions du Struwwelpeter de Heinrich Hoffmann »
11h45 : Crystel Pinçonnat, Université D. Diderot-Paris VII : « Réflexions autour de la traduction du récit “ethnique”. Gary Soto en « Castor Poche »

Après-midi (14h-17h)
III. Autour du conte / Séance présidée par Patricia Eichel-Lojkine

14h : Jeanne Drouet, Université de Lyon II : « Pour une étude ethnocinématographique de la performance contée »
14h30 : Nelly Foucher Stenkløv, Institutt for Moderne Fremmedspråk, Université de Trondheim : « Analyse comparative du présent dans des productions écrites pour ou par des enfants »
Discussion et pause
15h30 : Claude Labère, Collège Pierre Fermat/Université de Toulouse II : « Réécriture du conte pyrénéen »
16h : Ineke Wallaert, Université de Strasbourg : « Traduire les contes soufis pour la jeunesse : contraintes et défis d’un transfert multiculturel et
multifonctionnel »
Conclusions
16h30 : Patricia Eichel-Lojkine, Brigitte Ouvry-Vial, Bertrand Ferrier.


Mathilde Lévêque

Maître de conférences en littérature Université Paris 13 - Sorbonne Paris Cité Membre de l'équipe d'accueil Pléiade (EA 7338)

More Posts

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Elisa dit :

    Bonjour,

    J’effectue mon mémoire sur la traduction en littérature jeunesse. Je n’ai pas pu me rendre au colloque le 26 juin dernier. Est-il possible d’obtenir un compte-rendu ou les présentations des intervenants?
    Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.