La Librairie Tallandier. Histoire d’une grande maison d’édition populaire (1870-2000)

Nous signalons la parution d’un ouvrage co-signé par notre collègue Matthieu Letourneux et par Jean-Yves Mollier, La Librairie Tallandier. Histoire d’une grande maison d’édition populaire (1870-2000), chez Nouveau Monde.

Fondée en 1871 par François Polo et Georges Decaux, la Librairie Tallandier est une des figures de proue de l’édition populaire. D’abord connue sous le nom des « Bureaux de l’Eclipse », puis de « la Librairie Illustrée », elle ne prend le nom de Tallandier qu’en 1901 et se caractérise par son extrême longévité, malgré les crises et les rachats. Successivement militante et républicaine, spécialisée dans la littérature populaire, puis dans la littérature sentimentale, et finalement dédiée à l’Histoire, elle se transforme au fil du temps et de ses dirigeants. Son second souffle, insufflé après la Seconde Guerre mondiale par Maurice Dumoncel, attentif à l’évolution des pratiques éditoriales, se traduira notamment par l’apparition de clubs comme le « Cercle romanesque ».
Les auteurs dressent ici le portrait fouillé et nuancé d’une maison représentative des mutations de l’édition dans le dernier XIXème et tout le XXème siècle. Ils analysent la construction et l’évolution de l’identité de la Librairie Tallandier s’adaptant à chaque époque au contexte mouvant de l’édition populaire. A l’origine du Livre de Poche et pionnière dans la publication de bandes dessinées (avec Benjamin Rabier), Tallandier est aussi reconnue pour des collections comme Le Livre National (Bleu et Rouge) ou La Bibliothèque Napoléonienne, et la revue Historia, avec des auteurs renommés tels qu’Alain Decaux et André Castelot.

Table des matières

PREMIÈRE PARTIE: DES ORIGINES POPULAIRES ET RÉPUBLICAINES

  • De la maison F. Polo à la Librairie Illustrée (1865-1874)
  • Georges Decaux et la vulgarisation (1874-1892)
  • Séduire le lecteur : aventures et images
  • La Librairie Illustrée D. Montgrédien et Cie (1892-1901)
  • Jules Tallandier et les premières collections populaires (1901-1914)
  • Rationalisation et développement d’une maison orientée vers le grand public (1901-1914)

DEUXIÈME PARTIE: UNE MAISON D’ÉDITION GRAND PUBLIC

  • Les Éditions Tallandier dans la tourmente de la guerre de 1914
  • Triomphe d’un éditeur populaire
  • Diversification des collections populaires
  • La fin de l’indépendance
  • La guerre et les nouveaux dangers
  • Maurice Dumoncel et l’exploration de nouveaux terrains médiatiques (1945-1980)

 

Cécile Boulaire

maître de conférences HDR à l'Université de Tours, est spécialisée en littérature pour la jeunesse.

More Posts - Website


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.