État des lieux de la traduction pour la jeunesse

Journée d’étude interdisciplinaire organisée par le laboratoire ERIAC (Equipe de Recherche Interdisciplinaire sur les Aires Culturelles, Rouen)

avec le concours de l’Institut International Charles Perrault

Vendredi 27 mai 2011, Université de Rouen, Maison de l’Université (Campus de
Mont-Saint-Aignan), salle divisible nord

Contact :  virginie.douglas@univ-rouen.fr
Programme
9h   Accueil
9h30  Ouverture de la journée par Laurence Villard, Directrice de l’ERIAC
Présidence de séance : Virginie Douglas
9h40    Conférence : Traduire pour la jeunesse : le cas particulier des albums « classiques »
Catherine Renaud (Traductrice du suédois et du danois, Docteur en
littérature de jeunesse)
10h35  Discussion
10h45  Pause

Poésie de la langue et réception enfantine de la traduction
11h  Faire dire l’Iliade d’Homère par les enfants, ou les bienfaits du rythme, Philippe Brunet (Lettres classiques, ERIAC, Université de Rouen)
11h25  Versus russo-français. La traduction des livres russes pour la jeunesse, Odile Belkeddar (Traductrice, Directrice du réseau des bibliothèques de la ville de Pantin)

Des contraintes supplémentaires : traduire l’album
11h50   Ecarts de traduction et interculturalité à propos d’Otto de Tomi Ungerer, versions anglaise, allemande et française, Anne Schneider (Littérature française, Université de Caen, IICP)
12h15  Discussion
12h30  DÉJEUNER

Présidence de séance : Catherine Renaud
Retraduire pour la jeunesse : études de cas
14h15  L’omission dans la traduction de trois livres de littérature de jeunesse anglais du XIXe siècle : Alice’s Adventures in Wonderland, Treasure Island et The Scalp Hunters, Claire Verdier  (Métiers de la Documentation, Université de Rouen)
14h40 Mon ami Frédéric de Hans Peter Richter : deux traductions à presque quarante ans d’intervalle, Véronique Médard (Littérature comparée, Université de la Sorbonne Nouvelle, Paris III)
15h05  Discussion
Le phénomène Harry Potter : études comparatives
15h15  Une étude comparée des traductions française et persane de Harry
Potter
de J.K. Rowling, Jamileh Talebizadeh (Psychanalyste, Docteur en littérature américaine)
15h40  Harry Potter et la traduction interdite, Isabelle Smadja (Agrégée de philosophie, Nancy)
16h05  Discussion
16h15 Pause

Spécificité ou non spécificité ? Redéfinition de la traduction à destination du jeune public
16h30  À auteurs « sérieux », traduction « sérieuse » ? Remise en question de la
traduction jeunesse, Audrey Coussy (Anglais, Université de Provence Aix-Marseille I)

16h55 Conclusion : La traduction pour la jeunesse, reflet de la perception changeante d’une littérature et de ses destinataires, Virginie Douglas (Anglais, ERIAC, Université de Rouen, IICP)

17h20 Discussion
17h30 Fin

Mathilde Lévêque

Maîtresse de conférences HDR en littérature Université Sorbonne Paris Nord Membre de l'équipe de recherche Pléiade (ER 7338)

More Posts


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search