Parution de Sages lecteurs et/ou galopins farceurs : visions contrastées de l’enfance

Nous signalons, avec un peu de retard, la parution d’un volume collectif, dirigé par Florence Boulerie et Cristina Panzera, Sages lecteurs et/ou galpins farceurs : visions contrastées de l’enfance. Paru dans la collection Eidôlon dont il constitue le n°134 (Presses universitaires de Bordeaux) ce volume regroupe des travaux issus d’un projet de recherche démarré en 2014. Les résultats de ce projet paraissent donc avec un important délai, mais il n’ôte rien à la pertinence des articles réunis.

  • Avertissement de Danièle James-Raoul
  • Introduction par Florence Boulerie, avec la collaboration de Cristina Panzera
    • Partie I : La lecture, un apprentissage pas si sage
  • Michel Wiedemann : L’Enfant Jésus et la lecture dans la Sainte Famille, évolution d’un modèle imaginaire
  • Sophie Coussemacker : L’Enfant Jésus découvre le livre : distance, désir, chiffonnage
  • Nadine Rouquette : La découverte du livre : de l’objet au livre, du jouet à la lecture
  • Sylvie Moret Petrini : Pratiques de lecture des jeunes gens au miroir des écrits personnels romands (1750-1820)
    • Partie II : Polissons, lisez et corrigez-vous !
  • Renée-Paule Debaisieux : Antoine le fanfaron (1932) de Pénélope Delta : pérennité et reproduction de la norme dans un livre pour enfants ?
  • Enikö Szabolcs : La figure de la fille désobéissante dans la littérature pour enfants au XIXe siècle en Hongrie et en France
  • Florence Boulerie : Farceurs et querelleurs, les polissons du théâtre d’Arnaud Berquin (fin XVIIIe siècle)
  • Maria Cristina Panzera : S’arracher à l’enfance : l’évolution triste du singe rose de Collodi
    • Partie III : L’enfant désobéissant : un héros obscurément fascinant
  • Luciano Curreri : Play it again, Pinocchio. Les pinocchiate fascistes sont-elles des contes d’Italie ?
  • Jeanne-Lise Pépin : Pinocchio dans le spectacle de Joël Pommerat : une enfance débordée et débordante
  • Isabelle Nières-Chevrel : Les Malheurs de Sophie. Logique du jeu enfantin et ambivalences du lien à la mère
    • Partie IV : L’enfant désobéissant : Vertus créatrices du galopin
  • Delphine Gachet : Pinocchio à Venise (1991) de Robert Coover, une réécriture postmoderne
  • José-Louis de Miras : Quand la survie du monde dépend des enfants. Pour une autre lecture de l’enfant galopin dans le cinéma américain postmoderne
  • Philippe Baryga : La désobéissance créatrice dans les comic-strips américains


Citer ce billet
C.Noûs (2024, 1 avril). Parution de Sages lecteurs et/ou galopins farceurs : visions contrastées de l’enfance. Le magasin des enfants. Consulté le 16 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/w50t

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search