Littérature enfantine et communisme

Nous avions oublié, à notre grande honte, de signaler la parution de l’ouvrage de Patricia Richard-Principalli, Littérature enfantine et communisme. L’exemple de L’École et la Nation (1961-1970), aux Presses universitaires de Bordeaux, ouvrage publié en janvier 2023 et que nous attendions avec impatience! Que l’autrice nous pardonne notre négligence parfaitement involontaire… L’ouvrage trouvera bien sûr sa place dans les comptes rendus de la revue Strenae.

En voici le résumé publié par la maison d’édition:

Cet ouvrage examine les enjeux du livre pour enfants dans une revue pédagogique communiste, L’École et la Nation, au cours de la décennie 1960. Les chroniques des “Livres pour enfants”, écrites par Natha Caputo puis par Bernard Epin, se révèlent pionnières, à une époque où la littérature enfantine occupe une place mineure, comme le confirme l’étude, pour la même période, du grand journal culturel Les Lettres françaises dirigé par Aragon.
Ces chroniques sont examinées selon une triple perspective. La perspective historique envisage le contexte de la Loi du 16 juillet 1949 sur les publications destinées à la jeunesse ainsi que les rapports évolutifs entretenus par le PCF avec la littérature pour enfants depuis les années 1920 jusqu’à la fin des années 1960. La perspective scolaire situe ces chroniques, destinées aux instituteurs et institutrices, dans un contexte marqué par des réformes réalisées ou envisagées et par l’usage à l’école de la littérature pour enfants (rôle des bibliothèques scolaires, listes préconisées pour la remise des Prix…). La perspective culturelle retrace l’engagement de militants du livre pour enfants, le rôle de certains éditeurs, l’émergence de bibliothèques spécialisées ainsi que l’avènement progressif de ce que l’on appellera bientôt la littérature de jeunesse.
Ces chroniques rendent ainsi compte d’une conception humaniste du livre pour enfants et affirment le rôle émancipateur de la culture.

Littérature enfantine et communisme (pub-editions.fr)

  • Littérature enfantine et communisme. L’exemple de L’École et la Nation (1961-1970)
  • RICHARD-PRINCIPALLI (Patricia)
  • ISBN : 979-10-300-0791-6
  • Nombre de pages : 296
  • 31 euros


Citer ce billet
Mathilde Lévêque (2023, 1 décembre). Littérature enfantine et communisme. Le magasin des enfants. Consulté le 19 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/r725

Mathilde Lévêque

Professeure de littérature - Littérature de jeunesse Université Sorbonne Paris Nord Membre de l'équipe de recherche Pléiade (ER 7338)

More Posts

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search