Les petites filles explosives et autres figures féminines

Un intéressant cycle de conférences est proposé par Marie Saint-Dizier à la Bibliothèque municipale de l’Heure Joyeuse (6 rue des Prêtres-Saint-Séverin, Paris 5e, Tel. 01 56 81 15 61 (direct) ; 01 56 81 15 60 (standard)) autour des petites filles (et des petits garçons):

1 – Les petites filles explosives : Fifi Brindacier, Marceline le monstre, Julie qui avait une ombre de garçon, Le livre d’Olga
samedi 5 février 2011 10h – 12h30

2 – Le syndrome de Wendy :
Peter Pan de J.M Barrie, La soeur de Gribouille de la Comtesse de  Ségur, Ce que savait Maisie de Henry James, Pourquoi ? de Moka
samedi 5 mars 2011 10h – 12h30

3 – La difficile amitié des petites filles et celle, si facile des garçons : Ma renarde de minuit de Betsy Byars, Les Trois Mousquetaires d’Alexandre Dumas, Le jardin secret de Frances Hodgson Burnett, Mon amitié avec Tulipe d’Anne Fine, Ma meilleure amie de Jacqueline Wilson, Anne, la maison aux pignons verts de Lucy Maud Montgomery

samedi 2 avril 2011 10h – 12h30

Et dès le 8 février : exposition « Des livres roses pour les filles ? Des livres bleus pour les garçons ? »

Il y aura également une conférence par Christian Bruel samedi 19 mars à 15h sur filles/garçons dans les albums pour enfants et une rencontre avec les éditrices de Talents hauts  sur filles= garçons?

Cette information nous est transmise par Cécile Boulaire.

Mathilde Lévêque

Maître de conférences en littérature Université Paris 13 - Sorbonne Paris Cité Membre de l'équipe d'accueil Pléiade (EA 7338)

More Posts


Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Clémentine dit :

    Je me permets de préciser que ces conférences sont organisées par la Petite Bibliothèque Ronde. Pour le programme complet et les inscriptions c’est par ici : http://www.lapetitebibliothequeronde.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.