Des Mondes de Papier. L’imagerie populaire de Wissembourg

Cet ouvrage, publié par les musées de la ville de Strasbourg, sous la codirection de Malou SCHNEIDER, conservateur du Musée alsacien et de Dominique LERCH, chercheur associé au Centre d’histoire culturelle des sociétés contemporaines, comporte plusieurs chapitres consacrés à la culture d’enfance.

Cette information nous est transmise par Marie-Pierre Litaudon.

D’une petite maison fondée en 1835 par Jean Frédéric Wentzel dans un village alsacien, l’entreprise de Wissembourg devint un des grands centres d’impression d’images en Europe, moins connu qu’Épinal mais à la production aussi conséquente. Deux millions d’images par an ont été produits au moment de l’apogée de l’entreprise, en 1868. Ces planches étaient vendues dans les villes par les libraires et à la campagne par les colporteurs. Elles étaient diffusées à travers l’Alsace, mais aussi expédiées par chemin de fer à Paris, et envoyées dans toute l’Europe jusqu’à Varsovie ou Dublin.
La production majoritaire concerne les sujets religieux, destinés principalement à la population catholique, mais aussi aux croyants des confessions minoritaires, protestants, juifs, mennonites et même musulmans. Diversité des confessions, mais aussi des thèmes : la vie du Christ, la figure de la Vierge et des saints, les portraits des Réformateurs protestants, un Mizrah juif, la vue de La Mecque, ou encore des histoires bibliques comme celle de Joseph et ses frères se côtoient dans les ateliers de lithographie de Wissembourg. Bien moins représentée, l’imagerie profane est informative : on y trouve des sujets d’actualité, faits divers ou scènes de bataille, mais elle est surtout décorative et les différents sujets sont souvent proposés par paires ou par quatre : les quatre saisons ou les histoires en quatre épisodes comme celle de Geneviève de Brabant ou de Mazeppa. D’autres thèmes concernent la vie familiale : le couple, la famille, les enfants et les animaux domestiques qui leur sont souvent associés, en des scènes romantiques qui sont parfois d’une grande mièvrerie. Mais l’humour est présent aussi, ainsi que les sujets qui s’adressent plutôt aux hommes : chasse, chevaux, scènes d’auberges et sujets grivois.
Enfin, une très grande part de la production est destinée à l’enfant, qui devient un consommateur courtisé. L’entreprise wissembourgeoise va chercher tous les moyens créatifs de retenir son intérêt et celui de ses parents. Petits soldats, contes et légendes, constructions, personnages exotiques, héros de la littérature enfantine, planches pédagogiques et bien sûr, jeux et jouets de toute nature lui sont proposés.

Dominique LERCH est agrégé d’histoire, docteur es lettres et chercheur associé au Centre d’histoire culturelle des sociétés contemporaines de l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines

Contact presse : Julie Barth Tél : (+33) 03 88 52 50 15
Julie.Barth@cus-strasbourg.net

Malou SCHNEIDER, Dominique LERCH (dir.), Des Mondes de Papier. L’imagerie populaire de Wissembourg • Musées de la ville de Strabourg • 2010 • ISBN : 978-2-35125-083-9 • 256 pages • 300 illustrations en couleur • 40 €.

Sommaire

Roland Ries : Préface
Joëlle Pijaudier-Cabot : Avant-propos
Jean-Hubert Martin : Introduction

HISTORIOGRAPHIE

§ Konrad Vanja et Dominique Lerch : Entre France et Allemagne, une histoire et une historiographie: l’imagerie Wentzel de Wissembourg
§ Konrad Vanja : Les principaux centres de production d’imagerie populaire imprimée en Europe
Carte: La production imagière en Europe
§ Dominique Lerch : Wissembourg, une cité imagière ?
§ Serge Burger : L’histoire de l’imagerie Wentzel (et successeurs) de Wissembourg
§ Dominique Lerch : Le colportage d’images en Alsace au XIXe siècle: histoire économique, histoire religieuse, histoire culturelle, histoire des mentalités?
§ Carine Schutz : Les recueils d’images du musée Westercamp, de Wissembourg
§ Isabelle Chave : La diffusion de l’image populaire d’Epinal: regards croisés avec celle de l’image Wentzel
Carte: L’espace commercial de l’imagerie Wentzel
§ Alexandre Tourscher : Imprimer des images au XIXe siècle
Serge Burger : Chronologie

ICONOGRAPHIE

§ Malou Schneider : Les images arabes de Wissembourg
§ Anny-Claire Haus : Les vues de ville dans l’imagerie de Wissembourg
§ Monique Fuchs : La collection d’images militaires de Wissembourg dans les Musées de Strasbourg
§ Anne Câblé : Au cœur de la guerre, les Constructions
§ Dieter Nievergelt : Les maquettes à découper de Jean Frédéric Wentzel et de ses successeurs
§ Josie Lichti : Les tableaux pour «l’instruction de la jeunesse»
§ Konrad Vanja : La légende Qeneviève de Brabant dans l’imagerie populaire de France et d’Allemagne
§ Florian Siffer : Les figures grandeur nature

CATALOGUE
Les religions
Les âges de la vie
Les images décoratives
Les affiches
Les images grandeur nature
Les petits soldats
Les pantins et les découpages
Les constructions
Les jeux et les jouets optiques
Les jeux de parcours
Les tableaux pédagogiques
Les petites images
Les histoires en quatre épisodes
Les contes et légendes
Le petit théâtre

Bibliographies

Mathilde Lévêque

Maîtresse de conférences HDR en littérature Université Sorbonne Paris Nord Membre de l'équipe de recherche Pléiade (ER 7338)

More Posts


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search