Pour une nouvelle histoire de Bayard

Nous avons le plaisir d’annoncer la tenue, les 30 et 31 janvier 2023, sur le Campus Condorcet (Paris-Aubervilliers) d’un colloque consacré aux 150 ans du groupe de presse catholique Bayard, célèbre notamment par ses publications pour la jeunesse. Toutes les informations, notamment pratiques, sont sur le site du colloque.

2023 marque les 150 ans de la publication du premier Pèlerin (1873), premier titre de la centrale de la Bonne Presse, née en 1889, rebaptisée Bayard Presse en 1969.  

Pour cet anniversaire, le directoire du groupe a pris l’initiative de demander à une équipe d’universitaires d’étudier son histoire, et d’organiser un colloque qui donnera lieu à une publication collective.

Cela représente une opportunité exceptionnelle pour analyser une trajectoire révélatrice des changements intervenus depuis un siècle et demi, dans les domaines sociaux, culturels, éducatifs, religieux et économiques, non seulement en France mais aussi dans les différents pays où le groupe est implanté.

Le projet permet également de saisir le fonctionnement concret d’une organisation structurante à la fois pour le champ catholique et pour le champ de la presse et de l’édition.

Lundi 30 janvier 2023 : LA BONNE PRESSE (1873-1969)

9h15 Accueil

9h30 Ouverture

Pascal Ruffenach (Président du directoire, directeur général du Groupe Bayard)

Delia Guijarro Arribas, Charles Mercier, Yann Raison du Cleuziou, Benoît de Sagazan (Coordinateurs du colloque)

Moments fondateurs

10h Récit 

Yann Raison du Cleuziou (science politique, Université de Bordeaux) : De la croisade contre la “mauvaise presse” à la mobilisation “réparons l’Église”. Redéfinition de la vocation de la presse et structuration d’une société civile catholique

10h40 Origines

Modération :Philippe Boutry (histoire, Paris 1-Panthéon Sorbonne)

  • Sylvain Milbach (histoire, Université Savoie Mont Blanc) : Une conjoncture religieuse : la fondation du Pèlerin 
  • Isabelle Saint Martin (histoire de l’art, EPHE, PSL) : « Le pouvoir de l’image : de la presse illustrée aux projections lumineuses »

11h30 Pause

11h45 Ouvrières et chevaliers, militantes et militants : ressources et limites d’une croisade morale

Modération :Samuel Liéven (Directeur de la rédaction du Pèlerin)

  • Olivier Chatelan (histoire, Université Jean Moulin-Lyon 3) : Faire lire la bonne presse : la place des réseaux des comités de lecture dans l’histoire de Bayard (des années 1890 aux années 1970)
  • Anne Jusseaume (histoire, Université d’Artois) : Travailler à l’imprimerie de la Bonne Presse : les Oblates de l’Assomption et les ouvrières, fin XIXe siècle, premier XXe siècle
  • Christian Sorrel (histoire, Université Lyon 2) : Rome et la Bonne Presse : de l’Action française à l’action catholique

13h Fin de la matinée

Les défis de la modernisation (1945-1969)

14h30 Récit

Yves Pitette (Journaliste, Bayard) : la Bonne Presse dans la Seconde Guerre mondiale

15h10 Relance et reconstruction de l’après-guerre 

Modération :Michel-Pierre Chélini (histoire, Université d’Artois)

  • Béatrice Guillier (arts et langages, EHESS) : Le développement du secteur jeunesse de la Maison de la Bonne Presse dans l’après-guerre : le cas de l’hebdomadaire pour petites filles Bernadette
  • Patricia Sorel (histoire, Université Paris Nanterre) : La création d’une nouvelle marque éditoriale, Le Centurion (années 1950)

16h Pause

16h15 Transformations de l’encadrement (1957-1969)

Modération :Marie-Emmanuelle Chessel (Histoire, Sciences Po Paris/CNRS)

  • Etienne Fouilloux (histoire, Université Lyon 2) : La “démission” du Père Gabel en 1957
  • Cécile Boulaire (littérature, Université de Tours) : Le rôle des mouvements de jeunesse catholiques dans la fondation de l’équipe « presse jeune » 
  • Hervé Serry (sociologie, Université Paris 8, CNRS) : Les recompositions d’une entreprise d’édition et de presse (depuis 1950). Eléments sur l’organisation, les personnels, l’encadrement, les structures et l’internationalisation du groupe Bayard.

Mardi 31 Janvier 2023 : Bayard Presse (1969 à nos jours)

La construction des publics

9h Entrée en matière

André Antoni (Directeur général, membre du directoire du Groupe Bayard)

9h10 Récit 

Delia Guijarro Arribas (sociologie, Université Paris Nanterre) : Classements d’âges, classements des publics : Bayard et la segmentation des lecteurs

9h50 La femme et la famille : quels rôles ?

Modération :Delphine Saulière d’Izarny (directrice des magazines moins de 12 ans chez Bayard Presse)

  • Olivier Landron (histoire, Université Catholique de l’Ouest-Angers) : Le groupe Bayard et les évolutions de la famille
  • Juliette Masquelier (histoire, Université libre de Bruxelles/FNRS) : Deux tentatives de magazines pour les publics féminins : Alma (1986-1987) et Côté femme (1999-2008)

10h40 Pause 

11h Les âges de la vie

Modération :Cécile Boulaire (littérature, Université de Tours)

  • Hélène Raux (littérature, Sorbonne université) et Maïté Eugène (littérature, Université de Lille) : Le courrier des lecteurs de J’aime lire : un courrier de “sujets-lecteurs”
  • Laurent Tessier (sociologie, Institut Catholique de Paris) : Le modèle éducatif de Bayard jeunesse à l’épreuve de sa numérisation
  • Flore Di Sciullo (sciences de l’information et de la communication, Université Paris II-Panthéon-Assas) : Étude longitudinale des affects, émotions et valeurs dans les courriers de lecteurs de Notre Temps (1968-2022)

12h30 Fin de la matinée

Vocations

14h Récit

Charles Mercier (histoire, Université de Bordeaux) : La Bonne Presse et Bayard dans la mondialisation (14h05-14h35)

14h30 Un actionnaire de droit divin ? Bayard et l’Assomption

Modération :Jérôme Chapuis, directeur de la rédaction de La Croix

  • Isabelle Jonveaux (sociologie, Université de Linz) : Les assomptionnistes au travail chez Bayard. 
  • Jacques Palard (science politique, CNRS) : La gouvernance du Groupe Bayard : principes d’action et pratiques organisationnelles

15h30 Pause

15h50 Théologie et information

Modération : (Martin Dumont, histoire, Sorbonne Université)

  • David Douyère (sciences de l’information et de la communication, Université de Tours) : “Fallait-il désintégrer La Croix ?” Le père Emile Gabel et la fonction de l’information.
  • Dominique Greiner (théologie, Institut Catholique de Paris) : Les assomptionnistes et les médias : quelle contribution à une théologie de la communication ?

16h40 Pause

17h Les leçons d’une histoire (17h-17h50)

Animation : Benoît de Sagazan (Journaliste, Bayard)

  • Patrick Fridenson (histoire, EHESS)
  • Denis Pelletier (histoire, EPHE)
  • Florénce Guémy (Directrice générale, membre du directoire du Groupe Bayard)
  • Anne-Bénédicte Hoffner (Directrice adjointe de la rédaction de La Croix)
  • Gwenaëlle Boulet (Rédactrice en chef à Pomme d’Api)

17h50 Clôture 

Pascal Ruffenach et Charles Mercier

18h00 Fin du colloque


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search