Le magasin des enfants Site

Ficelle et Mademoiselle Bigoudi, illustration de Josette Stéfani pour la deuxième édition de Fantômette contre Charlemagne. La posture répressive de l’institutrice est contrariée par le choix de la représenter de façon moderne, avec un look années 70 prononcé. Cet adoucissement nuit au duel entre les tenants de deux positions antagonistes, celle de l’artiste et celle de la représentante de la norme scolaire.

L’enfance, c’est l’enfer? (2)

Suite du billet « L’enfance, c’est l’enfer (1) » écrit par Anne Larue. Reprenons le chapitre sur l’enfance qui figure dans La dialectique du sexe de Shulamith Firestone (1970), qu’on peut lire en pdf à l’adresse...

banner1

The Child and the Book

The Child and the Book:  Interdisciplinary links between Children’s Literature and the arts  30 March-1 April 2017 (Facultat de Magisteri, Universitat de València, Spain)   The deadline for abstracts is November 28, 2016. Notification...

garc%c2%a6oonnet

L’enfance, c’est l’enfer? (1)

Nous publions ce billet d’Anne Larue, qui présente une réflexion sur l’enfance à partir de la lecture de l’essai de Shulamith Firestone, « L’abolition de l’enfance ». Le premier volet de cette réflexion s’attache à la...