Parution de Littérature pour la jeunesse et dictature au XXe siècle : entre Histoire et fiction

29303100467520LStéphanie Anne Delcroix et Costantino Maeder ont publié aux Presses Universitaires de Louvain un volume intitulé Littérature pour la jeunesse et dictature au XXe siècle : entre Histoire et fiction.

La question de la présence des adultes et de l’autorité qu’ils exercent en littérature de jeunesse a déjà intéressé plusieurs spécialistes, mais elle suscite davantage encore le débat lorsqu’elle est étudiée en contexte dictatorial. Comment la dictature politique se sert-elle de la littérature pour endoctriner l’enfant ? Existe-t-il une esthétique spécifique (esthétique fasciste, franquiste, communiste, etc.) aux dictatures ? Quels modèles de l’enfant ou du livre le pouvoir dictatorial a-t-il proposés ? Voici quelques questions auxquelles cet ouvrage espère apporter des éléments de réponse.

Sommaire

Stéphanie Anne Delcroix, Costantino Maeder
À propos de la littérature pour la jeunesse et des régimes autoritaires au XXe siècle

Partie I — Propagande, censure, résistances : quelle relation entre littérature pour la jeunesse et contexte
dictatorial ?
Leonor Coelho, La littérature de jeunesse au Portugal : représentations de la dictature ou comment fixer la mémoire d’une histoire collective

Eftychia Amilitou, Lectures pédagogiques, patriotiques, utiles : littérature de jeunesse etculture médiatique en Grèce sous la dictature d’Ioannis Metaxas (1936-1941)

Fatos Rama, La littérature de science-fiction et la dictature albanaise (1972-1985)

Sabrina Fava, Il Vittorioso : une revue pour la formation de la jeunesse italienne au-delà de la propagande fasciste

Sarah Bonciarelli, L’éditeur Bemporad et les romans pour enfants sous le régime fasciste : la série « I Libri dell’Ardimento »

Partie II — L’autorité et la guerre représentées : quelle dictature dans la littérature pour la jeunesse ?
Philippe Bourdier, L’Alphabet de la Grande Guerre d’André Hellé ou les maux de la guerre tus par le jeu des mots et des images

Maïa Varsimashvili-Raphaël, Staline et la poésie géorgienne : du poète au héros poétique

Matteo Martelli, Fantaisies du réel et fantaisies pour le réel : les contes d’Anna Bonacci entre fiction, rêve et quotidien

Stéphanie Delneste et Olivier Odaert, Le repoussoir de la dictature dans le discours d’encadrement des périodiques pour la jeunesse en France. L’exemple de la revue Enfance

Jean-Louis Tilleuil, La dictature dans la BD pour la jeunesse. Un voyage incongru dans la production du XXe siècle (France-Belgique, 1940-1960)

Laurent Déom, Synthèse et réconciliation : Jean-Louis Foncine contre la dictature

Marie-Hélène Routisseau, De la dictature politique à la dictature de l’enfance, anti-utopie et utopie autour de Lord of the Flies

Laurent Bazin, Infans infantis lupus ? La dictature des enfants dans la littérature de jeunesse contemporaine

 

Le livre peut être commandé sur le site de l’éditeur.


Cécile Boulaire

maître de conférences à l'Université François-Rabelais de Tours, est spécialisée en littérature pour la jeunesse.

More Posts - Website

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *