Visite à la bibliothèque des Arts Décoratifs

Samedi 14 mars 2015, le séminaire de l’Afreloce  s’est exceptionnellement tenu à la Bibliothèque des Arts Décoratifs, 111 rue de Rivoli. Laure Haberschill (responsable des fonds patrimoniaux) et Lysiane Allinieu (responsable des périodiques et éphémères) ont ouvert les portes de la bibliothèque tout spécialement pour nous. Elles nous ont présenté la bibliothèque, les fonds relatifs aux livres pour enfants et aux images pour l’enfance sur différents supports, notamment dans l’étonnante collection des éphémères. Notre venue a aussi été l’occasion de visiter l’exposition sur les livres pour enfants pendant la Grande Guerre dans les collections de la bibliothèque.

Fondée en 1864, la bibliothèque des Arts Décoratifs a pour premier objectif de répondre aux attentes des artistes et des artisans parisiens, dans un contexte de développement des Expositions Universelles, qui sont autant de défis pour l’industrie et l’artisanat. Elle est d’abord installée place des Vosges, tout près du faubourg Saint-Antoine. En 1904, la bibliothèque déménage pour s’installer rue de Rivoli, dans l’aile de Marsan du Louvre. Elle est un lieu de référence et de recherche pour les étudiants, les historiens et critiques d’art, mais aussi pour les architectes, graphistes, designers, stylistes, décorateurs de théâtre, commissaires-priseurs. La collection Maciet, véritable encyclopédie par l’image, regroupe des milliers de gravures, photographies, images découpées et collées méthodiquement et organisées dans d’impressionnants volumes, rangés sur les murs de la salle de lecture.

IMG_5856

En 1916, deux expositions sont organisées, en mai et en novembre, autour des jouets pour enfants, afin d’encourager la créativité des fabricants, en l’absence de concurrence allemande. A côté des jouets, des livres pour enfants et de l’imagerie de guerre sont exposés. La centaine de livres français est complétée par une sélection de livres anglais, envoyés par le Victoria and Albert Museum, prêtés pour l’occasion par 18 éditeurs. A la suite de ces expositions, une sélection de 54 livres est intégrée aux collections de la bibliothèque.

Plusieurs autres fonds complètent les collections de livres pour enfants de la bibliothèque. Par exemple, le fonds James Hazen Hyde (suite au legs de la bibliothèque de ce milliardaire américain francophile en 1941) comporte des livres pour la jeunesse consacrés à la géographie et aux différentes parties du monde.

IMG_5839

L’organisation d’expositions a aussi contribué à enrichir le fonds: en 1973-1974, l’exposition « L’enfant et les images » est l’occasion de présenter les productions les plus avant-gardistes de la littérature pour la jeunesse. La bibliothèque des Arts décoratifs possède ainsi la première édition de Max et les Maximonstres par Robert Delpire:

IMG_5874

ou encore la première édition des Trois brigands de Tomi Ungerer:

IMG_5879

En 2008-2009, une exposition a présenté une exceptionnelle collection de « pop-ups » réunie par la Librairie Galignani.

IMG_5844

La collection de la bibliothèque des Arts décoratifs reflète également la grande diversité de ce qu’on appelle « livres d’artistes », dont plusieurs sont destinés au jeune public, comme les oeuvres de Katsumi Komagata ou de Bruno Munari.

IMG_5873

IMG_5866

La bibliothèque possède également une fascinante collection d’Ephemera, ces images éphémères dont un certain nombre se rapportent à l’univers de l’enfance, comme les protège-cahiers et buvards publicitaires,

IMG_5861

les albums de collectionneurs ayant patiemment découpé et collé les images les plus variées:

IMG_5859

Nous remercions très chaleureusement Laure Haberschill et Lysiane Allinieu pour leur accueil, leur disponibilité, leur patience et leur bonne humeur!


Mathilde Lévêque

Maître de conférences en littérature Université Paris 13 - Sorbonne Paris Cité Membre de l'équipe d'accueil Pléiade (EA 7338)

More Posts

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *