La retraduction en littérature de jeunesse

574161_CoverNous signalons la parution de La Retraduction en littérature de jeunesse, ouvrage dirigé par Virginie Douglas et Florence Cabaret, publié par Peter Lang.

Voici la présentation de l’éditeur:

Cet ouvrage se situe à la croisée des études en littérature de jeunesse et en traductologie, emprunte à la stylistique et à la sociologie et interroge un phénomène qui prend toute son ampleur au cours du XXe siècle et en ce début de XXIe siècle, celui de la retraduction des livres destinés à un jeune public. À partir d’un corpus qui va des contes de Perrault jusqu’à Shrek !, en passant par Alice au Pays des merveilles, Poil de Carotte ou encore les Moumines de Tove Jansson, les auteurs de ce recueil montrent combien la retraduction participe à la canonisation d’un bon nombre d’œuvres nationales, au-delà du monde anglophone, du Brésil jusqu’à la Suède. La retraduction pose ainsi la question des changements de représentations de l’enfant-lecteur et du rapport adulte/enfant, de l’évolution des exigences de traduction de l’oralité et de la musicalité de textes souvent lus à voix haute, de l’influence des contextes culturels, économiques et politiques des pays où l’on y a recours, des modifications des liens entre texte et illustrations.
This volume stands at the intersection of children’s literature studies and translation studies. Borrowing from stylistics and sociology, it engages with a phenomenon which has reached its full scope over the 20th century and into the 21st century, that of the retranslation of books intended for children. Basing their essays on a body of texts including Perrault’s tales, Alice in Wonderland, Jules Renard’s Poil de Carotte, Tove Jansson’s Moomins or Shrek!, the authors of this collection show that retranslation has contributed to the canonization of a number of national works beyond the English-speaking world (from Brazilian to Swedish literature). Retranslation thus addresses the changes in representation of the child-reader and adult/child relationship, the evolution of translational norms as regards orality and musicality in the case of texts that are often read aloud, the impact of cultural, economic and political contexts in countries where translations are in demand, and the way retranslation can even affect the relationship between the text and its illustrations.

Contenu:

  • Muguraş Constantinescu : La retraduction des contes français en roumain et leur changement de statut
  • Jan Van Coillie: Nibble, nibble like a mouse/Who is nibbling at the source text’s house. Retranslating fairy tales: Untangling the web of causation
  • Roberta Pederzoli : Les retraductions des contes de Perrault en Italie au XXIe siècle. Entre quête de légitimation et adaptation au(x) destinataire(s)
  • Françoise Thau : Le Livre de la jungle en français : quand la survie d’une traduction pose la question de l’accès à l’œuvre
  • Audrey Coussy : Comment on retraduisit les Just So Stories de Rudyard Kiplin
  • Joachim Zemmour: Faut-il retraduire Tolkien ? – Björn Sundmark: The Swedish translations of Alice in Wonderland
  • Mariella Colin : Traduire et retraduire en français Cuore d’Edmondo De Amicis
  • Raluca-Nicoleta Balaţchi : Sans famille en roumain: retraductions et rééditions
  • Daniela Hăisan : La retraduction: miroir magique, boîte catoptrique ou kaléidoscope. Poil de Carotte et les sept versions roumaines
  • Monika Woźniak: The strange case of Kubuś Puchatek and Fredzia Phi-Phi Polish translations of Milne’s Winnie-the-Pooh
  • Anna Derelkowska-Misiuna: Anne of Green Gables – Towards the ideal or mass production of translations?
  • Émilie Audigier : Machado de Assis retraduit pour les enfants
  • Paola Artero: The Lion, the Witch and the Wardrobe : un roman et trois générations de lecteurs
  • Marietjie Revington: Retranslation in Afrikaans children’s literature
  • Stefania Gandin: «And they lived horribly ever after» Translating, rewriting and retranslating the story of Shrek
  • Chiara Galletti: New paths in the wood: Retranslating Tove Jansson’s Hur gick det sen?
  • Loïc Boyer : Rétrographisme : les albums retraduits sont-ils formellement réactionnaires ?
  • Anne Schneider/Thérèse Willer : Tomi Ungerer : la traduction palimpseste.

Mathilde Lévêque

Maître de conférences en littérature

Université Paris 13 – Sorbonne Paris Cité

Membre de l’équipe d’accueil Pléiade (EA 7338)

More Posts

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *