Colloque, janvier 2010: De l’intérêt des écrits littéraires des jeunes et des conditions de leur conservation. Approche internationale

27 – 28 – 29 Janvier 2010 (mercredi-jeudi- vendredi)

Université Picardie-Jules Verne

Association Lignes d’écritures

Archives départementales de la Somme

Association des Chercheurs en littératures d’enfance et de jeunesse (ACLEJ)

7eme colloque du cycle « Les Coulisses de l’écriture des jeunes » de l’association Lignes d’écritures

Lieu : salle Robida (DRAC Picardie) à Amiens

Ce colloque est organisé à l’occasion du versement aux Archives de la Somme d’un fonds de conservation des productions d’ateliers d’écriture créative avec les jeunes ou autres processus d’écriture littéraire réalisés dans des logiques collectives.

Ce colloque est à la fois l’aboutissement d’une série de six colloques organisés par Lignes d’écritures avec divers partenaires depuis 1996, et le début d’un nouvel engagement autour de la mémoire sociale de ce domaine. Il sera donc suivi d’autres rencontres spécifiques au fil des années et de publications en découlant.

Les communications résultent de « commandes » selon une sélection établie par le comité scientifique, afin d’établir des liens avec différents organismes et centres de recherche autour de cette question, et d’attirer ainsi l’attention sur la constitution d’un fonds d’archives nationales, mené avec les Archives de la somme et l’INRP-musée de l’Education de Rouen.

1er jour : Mercredi 27 janvier 2010

Matin 9h 30 :

Accueil, présentation des journées par Luc Pinhas, président, au nom des co-organisateurs et intervention des autorités publiques

Premier axe (10h – 13h) : Réflexion des partenaires du projet de conservation des écrits de jeunes

Modérateur : Olivier de Solan (directeur Archives départementales de la Somme)

Première séance : 10h – 11h 15

Table ronde : Marie-Florence Ehret (auteur), Florence Randanne (rectorat Picardie, déléguée académique de l’Action culturelle du Rectorat de Picardie, IA-IPR de lettres) ou son représentant, et Hervé Roberti, directeur de la bibliothèque départementale de la Somme.

La table ronde est destinée à présenter une approche globale de chaque partenaire sur les démarches de productions d’écrits et la nature de leurs préoccupations pour la conservation des productions.

2ème séance : 11h 30 – 12h 30

— Démarche de Lignes d’écritures et du comité scientifique ACLEJ (Christian Poslaniec) ;

— Réflexion des Archives départementales de la Somme (Xavier Daugy et Elise Franque).

Après-midi

Modérateur : Christian Poslaniec (Lignes d’écritures)

1ère séance : 14h – 15h 30

– Approche aux Pays-Bas : Margreet Ruardi du Stichting School, Schrijvers, Samenleving

(Fondation Ecoles, Ecrivains, Société) ;

– Approche en Belgique : intervention de Réjane Peigny, réseau< Kalame >) ;

– La mise en place du dispositif de conservation Lignes d’écritures- INRP-Musée de l’Education et le projet culturel (Jean Foucault, Lignes d’écritures).

Deuxième Axe :

Des partenaires producteurs d’écriture ou de son analyse répondent à leur tour à la question : Pourquoi conserver et que conserver ?

2ème séance : 15h 45 – 17 45 h

Modérateur : Daniel Couapel (université de Picardie, directeur de cabinet du

président)

– Recherche en génétique des textes et conservation des manuscrits (Institut Textes et manuscrits) ;

– Christine Barré De-Miniac, UJF Grenoble1/IUFM-Université Stendhal Grenoble3/ Lidilem ;

– Un écrivain dans sa relation aux manuscrits et aux traces de sa production (Patrick Joquel)

– Carmen Strauss Raffy (Iufm de Strasbourg).

2ème jour : Jeudi 28 janvier 2010

Matin 9h 30

Modérateur : Lydie Baudelin (Conseil général Somme, direction culturelle)

Troisième Axe : Les usages dans le domaine jeunesse

1ère séance : 9h 30 – 11h

– L’enjeu des ateliers d’écriture dans un Institut médico-éducatif : l’expérience de l’IME de Grand-Laviers, Somme (Mireille Béra, directrice) ;

– Historique écriture créative et enseignement : Mme Dancel ;

Littérature et enseignement : lien écrits scolaires/ écriture littéraire (.Marie-Agnès Thirard, université de Lille).

2ème séance : 11h 15 : 12h 15

– les journaux scolaires (intervention CLEMI) ;

– Conservation des écrits dans les réseaux jeunesse de la lutte contre l’illettrisme : Luis Rosas, directeur du Cardan, Amiens.

Après-midi

Modérateur : Elise Franque,

(Archives départementales de la Somme)

Quatrième axe : autres champs d’archives et de pratiques, délimitant les frontières de celui des écrits de jeunes en contexte collectif

1ère séance : 14h – 15h 30

– Les écrits du for privé dans les Archives (Mme Scarlett Beauvallet, UPJV/ Histoire moderne université Picardie Jules Verne) ;

– Résultat enquête sur le for privé (Christine de Joux, DAF) ;

– ADAJEP : l’association des déposants aux archives des associations des associations de Jeunesse et d’éducation populaire (Evelyne Coggiola-Tamzali).

2ème séance , 15h 45 – 17 h 15

– Philippe Lejeune, chercheur et fondateur de l’APAA : les journaux intimes ;

– Une Communication en cours de mise au point ;

– Jean-Pierre Klein : interventions en Art-Thérapie.

A noter : hors colloque : A.G. de Lignes d’écritures, de 17h 30 à 19h 30.

3ème jour : Vendredi 29 janvier 2010

Modérateur : Jean Foucault, Lignes d’écritures

Cinquième axe : Situation internationale

Témoignages de la situation dans différents pays : Les intervenants sont amenés à évoquer soit la question des écrits littéraires de jeunes dans leurs pays soit de l’archivage des littératures de jeunesse

Matin 9h 30 : AFRIQUE

1ère séance (9h 30 – 11h)

– Bénin : Les écrivains du Bénin et les Ateliers d’écriture auprès des jeunes (Georges Bada, association AILE-Bénin) :

– Mali : création orale des enfants des rues à Bamako (Ousmane Diarra, écrivain) ;

– Maroc, Coordination chercheurs en littératures : Archives des littératures de jeunesse au Maroc.

Quelles archives et quels usages ? Comment exploiter ces archives sur le plan didactique ?

(Abdelmajid Mekayssi) ;

– Burkina Faso, Sophie Heidi Kam, poète : les rencontres d’écritures théâtrales.

2ème séance (11h 15 – 12h 30)

– Cameroun, Serge Dzotap, animateur ateliers d’écriture à Bafoussam ;

– Kiloso Kabale, université de Nairobi, Kenya ;

– Likambo Kwadje Dieudonné, ECRIL (Club UNESCO), Kinshasa (R.D. du Congo).

Après midi : SITUATION INTERNATIONALE (suite) et CONCLUSIONS

1ère séance , 14h – 16h 30

– Portugal (université d’Aveiro) ;

– Égypte ; Les concours d’écriture de jeunes, par Gharraa Mehanna ( université du Caire) ;

– Haïti : Expériences d’écriture menées avec le soutien de l’université Caraïbes de Port-au-Prince, par Jocelyne Trouillot Levy ;

– Vietnam. La politique du livre jeunesse du Vietnam : publication, diffusion et conservation (Vu Van Dai, Université de Hanoï).

– Brésil : intervention Gloria Kirinus, éerivain, de Curitiba.

2ème séance, de 16h 45 à 17h 30

Conclusions :

– communication sur les temps forts de la rencontre

– débat avec les participants

Comité d’organisation

– Archives Somme : Florence Charpentier, Xavier Daugy, Elise Franque

– M. Foucault, LEC et ACLEJ

– Daniel Couapel, Université Picardie Jules Verne –

– Lydie Baudelin, conseil général de la Somme

Comité scientifique

– M. Daugy et Mme Franque, Archives Somme

– M. Foucault, ACLEJ

– Christian Poslaniec, membre comité scientifique Lignes d’écritures.

– Scarlett Beauvallet, UPJV

Frais d’inscription : 40 € – ou 20 € 1 journée

Tarif préférentiel pour la Somme et les étudiants de l’UPJV : nous contacter

Si vous désirez retenir les Actes du colloque dès maintenant pour les recevoir dès parution (un an après le colloque), joindre chèque ou bon de commande de 25 € à l’ordre de : Lignes d’écritures

Inscription à retourner à :

Lignes d’écritures,

27 rue d’Antibes, 80090 Amiens

tél. 03 22 46 64 72

On peut aussi s’inscrire par courriel :

<aref.loce.jf@wanadoo.fr>

Joindre chèque de 40 € ou bon de commande administratif + éventuellement 25 € (Actes)


Mathilde Lévêque

Maître de conférences en littérature

Université Paris 13 – Sorbonne Paris Cité

Membre de l’équipe d’accueil Pléiade (EA 7338)

More Posts

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Cher Responsable,
    Je suis très content de lire sur votre site web l’organisation d’un colloque sur l’interet des écrits litteraires des jeunes. Je suis licencié en Sciences et Techniques documentaires. Option: Bibliothèque-Documentation. Je suis de la République démocratique du Congo/ Kinshasa. Je travaille dans le journal Le Potentiel (www.lepotentiel.com), grand quotidien de notre pays. L’éducation(enseigenement) est en baisse depuis le décenie, les enfants ne savent pas écrire, lire en francais. Pourtant le francais est la langue de l’enseignement en RDC. Seulement, un constat amère: il n’existe aucune bibliothèque scolaire dans nos écoles. Beaucoup d’enfants n’ont pas acces aux livres. Dans ce cadre, je me suis lancé dans la sensiblisation des autorités pour que le gouvernement implante des bibliothèques scolaires(voici, quelques liens: http://fr.allafrica.com/stories/200909030199.html
    * http://www.lepotentiel.com/afficher_article.php?id_edition=&id_article=82061
    En bref: j’aimerais participer à ce colloque. Quelles sont les conditions?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *