Une nouvelle revue consacrée à la littérature pour la jeunesse

Deux enseignantes de l’Université de Montréal, Isabelle Montésinos-Gelet et Marie Dupin de Saint-André, didacticiennes du français, viennent de créer une revue en ligne, Pollen, consacrée à l’usage didactique de la littérature pour la jeunesse.

Le site web du Centre de diffusion et de formation en didactique du français présente la revue en ces termes:

« De plus en plus d’enseignants se tournent vers la littérature de jeunesse pour mettre leurs élèves en contact avec des œuvres de qualité. Cet usage des œuvres de littérature de jeunesse à des fins d’enseignement a été documenté dans plusieurs recherches; celles-ci tendent à montrer qu’être en contact avec des œuvres de qualité amène les élèves à développer leurs compétences en français (Morin et Montésinos-Gelet, 2007), leur motivation à lire des œuvres diversifiées et à écrire (Montésinos-Gelet et Dupin de Saint-André, 2009). En outre, enseigner à partir de la littérature de jeunesse permet d’étudier une langue modèle (Morin et Montésinos-Gelet, 2007), ce qui a un impact sur la qualité des écrits des élèves (ex. : voix du scripteur, syntaxe, orthographe lexicale et grammaticale) (Montésinos-Gelet et Chénard-Guay, à paraître).

Toutes deux didacticiennes du français et passionnées de littérature de jeunesse, nous œuvrons auprès d’enseignants depuis de nombreuses années, que ce soit dans le cadre de cours universitaires, de formations, de recherches ou de congrès professionnels. Au fil de nos rencontres avec les enseignants, nous avons constaté que le temps leur fait parfois défaut pour se repérer dans l’univers foisonnant de la littérature de jeunesse, pour suivre l’actualité littéraire et pour élaborer des pistes d’exploitation des œuvres en lien avec la progression des apprentissages du MELS (2009). Cette revue est donc née de notre volonté de soutenir les enseignants du préscolaire et du primaire dans leur utilisation de la littérature de jeunesse pour développer les compétences en français de leurs élèves et pour intégrer différentes matières, comme les arts, l’univers social, l’éthique et la culture religieuse, la mathématique et la science.

Chaque numéro comprendra les parties suivantes :

  1. Trois réseaux d’œuvres littéraires, soit un pour chaque cycle d’enseignement. Les réseaux littéraires sont des regroupements d’œuvres, dans notre cas de 4 à 8 œuvres, réunies pour éclairer un questionnement sur un auteur, un personnage, une technique littéraire, un genre, une collection, l’intertextualité… (Boutevin et Richard-Principalli, 2008, p.226). Selon la progression des apprentissages au primaire, les élèves doivent dès le 1er cycle du primaire apprendre à relier les œuvres entre elles (MELS, 2009, p.79). La mise en réseau d’œuvres constitue un excellent moyen pour apprendre aux élèves à comparer des œuvres. Une comparaison d’œuvres, judicieusement sélectionnées, a pour but de nourrir la compréhension des élèves et de les conduire à interpréter plus finement les œuvres (Tauveron, 2002). Il ne s’agit donc pas seulement de regrouper des œuvres sous une même thématique. Pour chaque réseau, nous proposerons une ou plusieurs intentions pédagogiques en lien avec la progression des apprentissages (MELS, 2009), une description des œuvres (particularités et difficultés potentielles), une progression entre celles-ci, des pistes pour leur exploitation en classe et, s’il y a lieu, une activité de prolongement. Dans le but de développer la culture littéraire des élèves, nous suggérerons également d’autres œuvres pouvant graviter autour du réseau.
  2. Des œuvres à (re)découvrir : deux œuvres littéraires, une nouveauté et une œuvre plus ancienne, et leurs intérêts pédagogiques respectifs. Ces œuvres seront analysées en profondeur, tant en ce qui a trait au texte qu’aux illustrations.
  3. Une description d’un concept littéraire ou didactique, accompagnée d’œuvres pour le travailler en classe. Cette section visera à outiller les enseignants pour analyser les œuvres littéraires.
  4. Une présentation de ressources (ex. : sites Internet d’auteurs, d’illustrateurs, de maisons d’édition, etc. ou des ouvrages didactiques).
  5. Une personne du monde littéraire ou de celui de l’éducation nous livrera trois de ses coups de cœur, en nous expliquant en quoi ces œuvres constituent selon elle des incontournables de la littérature de jeunesse.
  6. Des délices à partager : une sélection d’œuvres, qu’en tant qu’amatrices de littérature de jeunesse, nous vous proposerons au fil de nos lectures. Une brève description accompagnera chacune de ces œuvres.
  7. Une liste d’événements consacrés à la littérature de jeunesse au Québec. »

Pour tous renseignements, contacter cdfdf@scedu.umontreal.ca.

 


Cécile Boulaire

maître de conférences à l'Université François-Rabelais de Tours, est spécialisée en littérature pour la jeunesse.

More Posts - Website

Vous aimerez aussi...

5 réponses

  1. Très prometteuse cette nouvelle revue. Cependant, n’étant plus étudiant, je trouve cela dommage de ne pas pouvoir s’abonner. Je cite : « Vous devez fournir une preuve de votre statut d’étudiant en envoyant une copie numérisée de votre carte étudiante » : pour quelles raisons ? Je donne des cours particuliers et j’aurais pouvoir m’en servir…

  1. 20 avril 2012

    […] Une nouvelle revue consacrée à la littérature pour la jeunesse | Le magasin des enfants Une présentation de ressources (ex. : sites Internet d’auteurs, d’illustrateurs, de maisons d’édition, etc. ou des ouvrages didactiques). Une personne du monde littéraire ou de celui de l’éducation nous livrera trois de ses coups de cœur , en nous expliquant en quoi ces œuvres constituent selon elle des incontournables de la littérature de jeunesse. Une description d’un concept littéraire ou didactique , accompagnée d’œuvres pour le travailler en classe. […]

  2. 22 avril 2012

    […] } #themeHeader #titleAndDescription * { color: black; } magasindesenfants.hypotheses.org – Today, 10:43 […]

  3. 22 avril 2012

    […] Une nouvelle revue consacrée à la littérature pour la jeunesse | Le magasin des enfants  […]

  4. 13 avril 2016

    […] romans pour adultes Des témoignages : Des documentaires : La phrase interrogative. Une nouvelle revue consacrée à la littérature pour la jeunesse. Deux enseignantes de l’Université de Montréal, Isabelle Montésinos-Gelet et Marie Dupin de […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *