Grands auteurs pour petits lecteurs

Grands auteurs pour petits lecteurs

par Christine Pérès (éd.)

Lansman Editeur 2011. 16 euros.

En Espagne, la littérature de jeunesse fait ses premiers pas au XVIIIe siècle, sous les Lumières, et, dès le XIXe siècle, date à laquelle elle se développe véritablement, on voit fleurir las adaptations de grands classiques hispaniques, mais aussi étrangers. Dans le même temps, de grands écrivains, comme Benito Pérez Galdós, se mettent pour  un temps à délaisser la « grande » littérature pour mettre leur talent au profit de jeunes lecteurs. Cette double tendance s’est poursuivie et amplifiée jusqu’à nos jours où on ne compte plus les maisons d’éditions qui proposent des adaptations ou des traductions d’adaptations des chefs d’œuvre de la littérature espagnole ou étrangère et des créations originales de grands écrivains à destination de la jeunesse, sous la forme d’albums, de livres illustrés, de romans, utilisant souvent l’attrait de la littérature graphique pour favoriser leur diffusion. Au XXe et XXIe siècles, l’image animée constitue elle aussi un medium particulièrement attractif pour le jeune public. Certains textes qui a priori ne visaient pas   un public enfantin, finissent par être publiés dans des éditions pour enfants. C’est bien sûr  le cas des grands classiques du passé, qui font l’objet de nombreuses adaptations, mais c’est aussi celui de textes plus contemporains. Quelles caractéristiques possèdent ces œuvres susceptibles de plaire à la fois à un lectorat adulte et à un public d’enfants ? Cette double articulation du sujet récepteur ne puise-t-elle pas sa source dans la tradition orale ? Les contes folkloriques, véhiculés oralement par la voix populaire, ne peuvent-ils pas  en effet être considérés, en raison de leur double auditoire, comme les premiers récits de « grands auteurs » pour petits lecteurs ?

 

SOIMMAIRE

Christine Pérès : Avant-propos

Adapter les grands classiques

Pedro Cerrillo : Las adaptaciones de clásicos en la LIJ : ¿ un problema o un recurso ?

Jaime García Padrino : La colección Araluce : las obras maestras al alcance de los niños (1914-1955)

Florence Raynié : La dama boba de Lope de Vega adaptée aux enfants

Ana Castellano : Cantos y cuentos de Don Quijote, una narración oral del Quijote

 

Des interactions entre le texte et l’image : mettre en images les grand auteurs

Adela Cortijo : ¿Infantilización de La metamorfosis de Kafka ?

Emilie Fernandez : Las Aventuras de Pinocho d’Antonio Saura. Rencontres

Christine Pérès : Traduire en images un univers poétique : l’album 4 poemas de Rafael Alberti y un ancla abandonada de José Aguilar (2008)

Placer Marey-Thibon : Le Libro de las preguntas, de Pablo Neruda

Anxo Abuín González : Apocalyse Shakespeare : estrategias de disneyficación en El sueño de una noche de San Juan

Matilde Jamin : L’adaptation de Robinson Crusoé par Ajubel : quand le lisible devient visible

 

Les grands auteurs modernes et contemporains : traduction, adaptation, auto-adaptation

Jacques Soubeyroux : Tomás de Iriarte traducteur de Campe : El nuevo Robinsón para instrucción y entretenimiento de niños y jóvenes de ambos sexos (1789)

Jacques Ballesté : En déclinant Zaragoza de Benito Pérez Galdós

Isabelle Touton : Poétique et politique de l’adaptation pour la jeunesse : Le capitaine Alatriste d’Arturo Pérez Reverte et la bande dessinée

 

Réécritures contemporaines : du patrimoine oral à la mise en scène théâtrale

Katia Fersing et Perrine Boyer : Adapter un corpus oral de légendes andalouses : lorsque la plume et le pinceau redessinent ensemble les contours d’un premier rapport au monde. L’exemple du recueil Viaje en el mundo de las leyendas alpujarreñas

Myriam Pinon : S’inventer un nouveau Chaperon : le jeu des sens dans Caperucita de colores de Carles Cano et Violeta Monreal

Euriell Gobbé-Mévellec et Agnès Surbezy : Rêveries postmodernes de la Belle au Bois dormant

Emmanuelle Garnier : Blatman i la Ciutat Submarina, de Pau Plana : une parodie catalane des « grands » de la BD américaine des années 1930

Jean Alsina : Ouverture finale.

http://www.lansman.org/editions/publication_detail.php?rec_numero=856


Mathilde Lévêque

Maître de conférences en littérature

Université Paris 13 – Sorbonne Paris Cité

Membre de l’équipe d’accueil Pléiade (EA 7338)

More Posts

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. asma siguene dit :

    bonjour
    je suis directrice de jardin d enfants el marah en tunisie précisément à béja j ai écrit un conte pour les enfants et je veux avoir votre propre avis merci pour votre attention .

    • Cécile Boulaire dit :

      Bonjour,

      nous ne sommes pas éditeurs, et ne pouvons donc répondre à votre sollicitation.
      Pour le Magasin, CB

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *