Textes de lecteurs en formation

Les éditions Peter Lang publient ce recueil de contributions de chercheurs spécialistes de la lecture littéraire, sous la direction de Catherine Mazauric, Marie-José Fourtanier et Gérard Langlade, de l’Université de Toulouse-Le Mirail.

Dans la suite du Texte du lecteur, les contributions des spécialistes de la lecture littéraire réunies ici inventorient et explorent, dans leurs dimensions théoriques et pratiques, les perspectives didactiques ouvertes par la notion de texte du lecteur. Elles se consacrent à des lecteurs empiriques singuliers et à la genèse de leurs lectures, de la maternelle à l’université.

On trouvera, rassemblées dans le présent volume, des contributions qui toutes se donnent pour objet la lecture en situation scolaire, qu’il s’agisse de celle des élèves, petits et grands (des élèves du premier degré aux étudiants et aux jeunes professeurs en formation), ou de leurs enseignants. Pour ces derniers, il s’avère plus que jamais nécessaire d’admettre que les sujets lecteurs qu’ils sont investissent des parts notables de cette subjectivité dans leur pratique enseignante, apportant et fabriquant, dans l’espace intersubjectif de la classe et à travers les interactions vivantes qui s’y jouent, des textes de lecteurs dont il convient d’explorer la texture.
Le tissage de l’intime avec le partage de lecture impliqué par la situation scolaire est abordé à travers la confrontation des lecteurs avec la poésie, la littérature de jeunesse, ou encore les écrits (commentaires, journaux et carnets de lecture, etc.) des lecteurs en formation.

Contenu :

  • Catherine Mazauric/Marie-José Fourtanier/Gérard Langlade : Présentation. Textes de lecteurs en formation
  • Jean-Louis Dufays : Les textes du lecteur en situation scolaire
  • Jean-Louis Dumortier/Micheline Dispy : Du texte du lecteur élève, de celui du lecteur maître et de quelques problèmes qu’ils posent au didacticien
  • Véronique Boiron : Le texte « partagé » de l’apprenti lecteur
  • Érick Falardeau et al. : Le rôle de l’affectivité dans l’enseignement de la littérature : portraits d’enseignants lecteurs
  • Mouna Ben Ahmed Chemli : Les paramètres de la lecture affectivo-identitaire dans le discours pédagogique
  • Judith Emery-Bruneau : Discours de sujets lecteurs en formation à l’enseignement. De pratiques et conceptions singulières à des orientations didactiques
  • Noëlle Sorin/Monique Lebrun : Classiques pour la jeunesse et modalités de lecture
  • Florence Gaiotti : Le minimalisme narratif : une invitation à l’implication du lecteur ?
  • Christine Connan-Pintado : Lectures de Marie NDiaye. De l’écho intime à la culture partagée
  • Nathalie Brillant-Rannou : Questions sur le texte du lecteur de poésie
  • Marie-Florida Niyongabo : De la lecture singulière à la lecture partagée : cas du texte chanté
  • Emma Henchi Bjaoui : Résistance du texte, résistance au texte. Lecture, en première année d’université, d’Album de vers anciens de Paul Valéry
  • Michel Favriaud et al. : Le poème du lecteur. Mémorisation, imagination, compréhension – et image de soi
  • Sébastien Ouellet : Le sujet lecteur et scripteur : en quête d’identité
  • Françoise Demougin : La prise en compte didactique du texte du lecteur. Du cahier de littérature au cahier de culture
  • François Le Goff : Les malles du lecteur, ou la lecture en écrivant
  • Jean-François Massol/Bénédicte Shawky-Milcent : Texte du lecteur et commentaire de texte : relations, évolutions, modalités d’apprentissage
  • Christine Deronne : Texte du lecteur et texte du scripteur : l’atelier d’écriture à l’université.

Responsables de publication: Catherine Mazauric est maître de conférences à l’Université Toulouse Le Mirail, où elle enseigne les littératures francophones. Ses recherches et ses publications portent sur la lecture littéraire en situation de contacts de langues et de cultures, les littératures d’Afrique subsaharienne et les écritures migrantes.
Marie-José Fourtanier est professeur d’université en langue et littérature françaises à l’Université Toulouse Le Mirail (IUFM). Ses principaux travaux sont consacrés à la formation de l’imaginaire du lecteur, aux mythes et mythologies dans l’enseignement du français (deux ouvrages), et à la problématique de la lecture et de l’enseignement de la littérature dans des aires culturelles variées.

Gérard Langlade est professeur d’université en langue et littérature françaises à l’Université Toulouse Le Mirail (IUFM). Ses travaux portent sur la notion de sujet lecteur, à laquelle il a consacré un ouvrage, sur la théorie et l’enseignement de la lecture littéraire, et sur la réception des œuvres dans des contextes culturels variés.

Nombre de pages : 260 p.

Date de parution : 2011

ISBN :  978-90-5201-731-0 br.
35,80 €

Collection: ThéoCrit’ – volume 3

Année de publication: 2011

Bruxelles, Bern, Berlin, Frankfurt am Main, New York, Oxford, Wien, 2011. 260 p., 2 ill.
ISBN 978-90-5201-732-7 br.

http://www.peterlang.com/index.cfm?event=cmp.ccc.seitenstruktur.detailseiten&seitentyp=produkt&pk=60402


Mathilde Lévêque

Maître de conférences en littérature Université Paris 13 - Sorbonne Paris Cité Membre de l'équipe d'accueil Pléiade (EA 7338)

More Posts

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *