UNE NATION DE LECTEURS ? LA LECTURE EN ANGLETERRE (1815-1945)

Cet ouvrage est le premier rédigé en français sur l’histoire contemporaine de la lecture en Grande-Bretagne. L’étude présentée ici comble donc un manque en faisant apparaître l’importance de la lecture en Angleterre de la période victorienne à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Sont ici analysés, grâce à une présentation chronologique, les modalités de l’alphabétisation de la population, l’émergence de nouveaux lectorats, le rôle des cabinets de lecture, la création de bibliothèques publiques, les pratiques et les modes de lecture spécifiques de ce pays (entre autre la lecture de jeunesse). Leur évolution au fil des décennies est mise en regard du contexte politique, économique et social. Comme Bibliothèque publique et Public Library, d’Anne-Marie Bertrand, publié dans la même collection, Une nation de lecteurs ? La lecture en Angleterre (1815-1945) contribue à la réflexion sur les fondements de la lecture privée et publique. Au-delà de l’identification de spécificités anglaises à l’intérieur du monde anglophone, cette étude contribue à enrichir l’analyse comparée des représentations de l’imaginaire collectif occidental autour de la lecture. Marie-Françoise Cachin, professeur émérite à l’université Paris Diderot – Paris 7, est spécialiste du roman victorien britannique et de traduction littéraire. Elle travaille actuellement sur la circulation des textes entre pays anglophones et francophones.
Contact presse : claire.roche-moigne@enssib.fr

Marie-Françoise Cachin, Une nation de lecteurs ? : la lecture en Angleterre (1815-1945) • Presses de l’Enssib • Collection « Papiers » • 2010 • ISBN : 978-2-910227-79-1 • 269 pages • 35 €.

Sommaire de l’ouvrage Avant-propos
Introduction
Première partie : 1815-1850 : la propagation de la lecture

Progrès de l’alphabétisation dans la première moitié du XIXe siècle
Accès au livre et pratiques de lecture
Le recours aux bibliothèques privées

Deuxième partie : 1850-1880 : lecture utile, lecture futile
La naissance des bibliothèques publiques
Poursuite de l’alphabétisation
Presse, romans et feuilletons

Troisième partie : 1880-1914 : la lecture sous surveillance
L’Angleterre alphabétisée
Essor des bibliothèques publiques, survie des cabinets de lecture
Le contrôle des livres
Quatrième partie : 1914-1945 : la lecture consolatrice
La lecture pendant la Première Guerre mondiale
L’entre-deux guerres : évolution des pratiques de lecture
La lecture pendant la Seconde Guerre mondiale
Conclusion
Bibliographie sélective
Traduction des citations


Marie-Pierre Litaudon

Docteur en littératures comparées. Université Rennes 2 Membre du laboratoire CELLAM Chercheur associé à l'Institut Mémoires de l'Édition Contemporaine (IMEC)

More Posts

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *